Manifs de l’opposition: Un cadre du RPG fait une demande à Bourema CONDÉ !

Mohamed Lamine Kamissoko député et membre du bureau politique national du parti RPG arc en ciel parce que c’est de lui qu’il s’agit, est revenu sur les manifestations de l’opposition au cours d’une sortie médiatique ce lundi 27 mars 18. Honorable kamissoko soutien que le peuple de guinée en a marre de ces manifestations de l’opposition. C’est pourquoi il demande au ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation de mettre fin à ces manifestations. 

« Le ministre de l’administration du territoire est bel et bien capable de prendre des dispositions contre ces manifestations, il a tous les arguments possibles pour l’interdire. Parce que le peuple ne peut plus vivre dans ces turbulences, dans cette pagaille. Ça c’est pratiquement impossible, moi aujourd’hui à la place du ministre, je dis de telle période a telle période il n’ y’aura pas de manifestation a caractère politique sur toute l’étendue du territoire national, je l’arrête et je vais voir en ce moment celui qui va me dire un mot. » A-t-il  indiqué

Pour lui, la démocratie dont nous parlons tous les jours, les lois de la république c’est nous qui les ont fait, elles ne sont pas descendues du ciel.  C’est pourquoi, il ajoute que c’est nous même qui devons-nous souscrire pour le respect et la limite de cette liberté-là.

« Mais lorsque cette liberté la a menace la liberté de la forte majorité de la population on arrête. » dit-il

L’opposition  exige à travers leurs différentes manifestations la publication de ce qu’elle appelle les vrais résultats des urnes lors du scrutin du 4 février dernier.  Mouhamed Lamine Kamissoko demande à la presse de demander  à l’opposition où sont les faux résultats.

« La CENI est dirigée par un membre  de la société civile, dix (10) de l’opposition et de la mouvance, donc je ne suis pas d’accord avec des raisonnements de ce genre. C’est très pitoyable de la part de cette opposition. C’est eux-mêmes qui parlaient de loi, les procédures ont été respectés, les voix de recours ont été engagés,  la loi a dit voilà les résultats, toi tu dis non tu ne veux pas ça, Alors qu’est-ce que tu veux chercher. »  Se questionne-t-il

Il soutient aussi que l’opposition à travers ces manifestations de rues, a d’autres objectifs que celui des résultats de vote.

« Vous ne parlez pas  des autres déclarations qui ont été faites par cette opposition, qui a dit qu’ils feront tous pour écourter le mandat du président Alpha Condé. Donc, ils vont organiser des manifestations jusqu’à à ce que le professeur Alpha CONDE  quitte le pouvoir. Ça aussi c’est ordonné, vous entendez en longueur de journée par Makanera Ousmane Gaoual et Cellou Dalein lui-même. »  Accuse-t-il

Sur la rencontre entre le médiateur de la république Mouhamed Saïd Fofana, avec le chef de file de l’opposition, pour tenter de calmer un peu les ardeurs, Ce cadre du parti au pouvoir souhaite que cela aboutisse.

« Quand des réalités s’imposent, en tant que médiateur selon ses attributions il doit engager des démarches. Mais la plus belle façon c’est le respect de la loi. Si chacun respectait la loi on n’aura même pas besoin d’un  médiateur. Je félicite le médiateur dans les démarches qu’il a entreprise. Je souhaite quand-même que le médiateur réussisse, que Dieu l’assiste afin que lui aussi il participe à la gestion de cette crise, je le souhaite bonne chance. » Ajoute-t-il

Il accuse l’opposition d’être derrière tous les problèmes que nous sommes en train d’assister aujourd’hui en guinée.

« Tous ceux qui sont aujourd’hui au sein de cette opposition, c’est eux qui dirigeaient ce pays la  hier. Et c’est eux qui ont sombrés le pays dans ce vide juridique, et des conséquences incalculables dont nous vivons. Ce qui est paradoxale c’est quand ils se font donneur de leçon. Alors que tous les problèmes économiques et sociales c’est du à leur mauvais comportement par le passé. Ils ne sont pas crédibles aujourd’hui devant le peuple de guinée. » Conclut-il

 

 

 

Amadou Diouldé  Diallo pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82