Le Haut Représentant de l’union européenne invite le Chef de l’Etat à renouer le dialogue (Déclaration)

European Union High Representative for Foreign Affairs and Security Policy Josep Borell speaks during a debate at the European Parliament on January 14, 2020 in Strasbourg, eastern France. - Borrell urged all parties to the Iran nuclear accord to save it, saying escalating tensions made the deal "more important than ever." He spoke after Britain, France and Germany formally triggered a dispute mechanism under the accord, after Iran announced its fifth major step back from compliance. (Photo by FREDERICK FLORIN / AFP)

Les récentes déclarations de l’Organisation Internationale de la Francophonie, à travers son communiqué du 24 février sur l’état du fichier électoral guinéen, et la décision de l’Union Africaine, annoncée ce vendredi 28 février 2020, de rappeler sa mission d’observation des élections législatives du 1er mars, confirment les inquiétudes de l’Union européenne. En l’état, l’absence d’inclusivité et de transparence jette le doute sur la crédibilité des échéances électorales à venir.

Cette situation attise le risque de division et de tension au sein de la communauté nationale. Il incombe à tous les acteurs politiques, en particulier au Président Condé en tant que Chef de l’Etat, de renouer le dialogue et de rétablir un climat de confiance propice à la paix sociale et à la tenue de scrutins crédibles attendus pour l’année 2020.

L’Union européenne appelle à la retenue et condamne l’usage de la violence d’où qu’elle vienne.

Elle soutient toute initiative de la région pour trouver une issue pacifique à cette crise et appelle les acteurs guinéens à coopérer.

 

 

 

Nbany Sidibé pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82