Falcao fait le boulo

438

Prêté par l’AS Monaco à Manchester United, Radamel Falcao est sorti de sa boîte pour offrir la victoire dimanche aux Red Devils contre Everton (2-1).

L’histoire retiendra qu’il aura donc fallu 223 minutes sous ses nouvelles couleurs pour inscrire son premier but avec Manchester United. Recruté sous la forme d’un prêt payant (avec une option d’achat fixée à quelque 55 millions d’euros) lors de la dernière journée du mercato estival par une équipe mancunienne en pleine révolution, Radamel Falcao n’avait pas trouvé le chemin des filets lors de ses trois premières sorties, dont deux en qualité de titulaire, avec les Red Devils. L’attaquant colombien est enfin sorti de son silence dimanche pour offrir la victoire à Manchester United contre Everton dans le cadre de la septième journée de Premier League (2-1).

Une délivrance pour Falcao, malheureux jusqu’alors, comme sur cette tête piquée (4e) en début de match puis cette demi-volée dévissée du gauche (51e). Pour autant, le héros du match n’est pas l’ancien buteur de l’Atletico Madrid ni même Angel di Maria, pourtant auteur de l’ouverture du score en première période (27e) puis de la passe décisive pour son coéquipier sur une frappe écrasée (63e). Non, Old Trafford peut chanter les louanges de David de Gea, héroïque sur sa ligne.

S’il n’a rien pu sur l’égalisation de Naismith (56e) au retour des vestiaires, abandonné comme trop souvent cette saison par sa défense, le gardien espagnol a multiplié les parades pour permettre à son équipe de signer une deuxième victoire de rang en Premier League, une première depuis l’arrivée de Louis van Gaal sur le banc mancunien. Déjà décisif sur le penalty de Baines en fin de première période, De Gea a enfilé le costume de sauveur en fin de match, sortant tour à tour les tentatives d’Osman et d’Oviedo dans le temps additionnel au prix de parades exceptionnelles. Les trois points sont au rendez-vous. Mais l’efficacité retrouvée de Falcao et les inspirations de De Gea ne feront pas oublier les errements défensifs du MU. Louis van Gaal a encore du travail.

nouvelobs.com