Cadets guinéens : La Guinée, est déchue de son titre de vice-championne d’Afrique, elle doit retourner les médailles à elle (copie décision CAF)

250

Pour la Guinée U17, le verdict est tombé. Comme l’on s’y attendait, le jury disciplinaire de la Confédération africaine de football a sévi à l’encontre du Syli cadets, finaliste de la récente CAN de la catégorie en Tanzanie. L’instance considère que les joueurs Aboubacar Conté et Ahmed Tidiane Keita n’étaient pas éligibles pour participer à l’épreuve. « En raison de l’existence de deux passeports différents pour chacun des joueurs concernés, un passeport a été utilisé pour la Coupe internationale des moins de 16 ans organisé au Japon, l’année de la date de naissance étant 2001, et l’autre pour le tournoi final de la CAN U17 en Tanzanie, qui a indiqué l’année de naissance comme étant 2002, qui montre clairement qu’il y a eu falsification« , peut-on notamment lire à leur sujet.

LE SYLI CADETS PRIVÉ DE COUPE DU MONDE

En raison de leur participation, l’équipe guinéenne est exclue de la compétition et tous ses résultats et réalisations au cours de la compétition doivent être annulés. En conséquence, la Guinée se trouve également suspendue pour les deux prochaines CAN U17 et privée de sa qualification pour la prochaine Coupe du Monde des moins de 17 ans. Enfin, les joueurs fautifs se trouvent interdits d’exercer toute activité liée au football pour une période de deux ans. Voilà qui tend à décrédibiliser les tests IRM institués par la CAF, que les intéressés avaient pourtant passés avec succès. Quant à la Guinée, il lui reste la possibilité de faire appel. Il s’agirait d’un réveil tardif : la Fédération guinéenne ne s’est même pas présentée devant le jury en première instance.

Extrait du communiqué de la CAF :

Le Jury Disciplinaire décide à l’unanimité, par la décision #300, a décidé d’imposer les sanctions suivantes à l’encontre de la Fédération Guinéenne de Football :
1. Que les joueurs Aboubacar Conte et Ahmed Tidiane Keita n’étaient pas éligibles pour participer avec la Guinée au Tournoi Final de la CAN U17 disputée en Tanzanie. En raison de leur participation, l’équipe est exclue de la compétition et tous ses résultats et réalisations au cours de la compétition doivent être annulés ;
2. Que la Fédération Guinéenne de Football, à la suite de sa disqualification, est empêchée de représenter la CAF lors de la Coupe du Monde FIFA U17 ans qui aura lieu en 2019 ;
3. Que conformément aux règlements de la CAN U17, la Fédération Guinéenne de Football est bannie des deux (2) prochaines éditions de la CAN U17 de la CAF ;
4. Que les joueurs Aboubacar Conte et Tidiane Keita sont interdits d’exercer toute activité liée au football pour une période de deux (2) ans ;
5. Que toutes les médailles reçues en tant que «finalistes» doivent être retournées à la CAF dans un délai de vingt et un (21) jours, à défaut, une sanction financière de 20.000 USD (vingt mille dollars Américains) sera imposée ;
6. La Commission d’Organisation sera invitée à réintégrer le Sénégal et le Comité Exécutif d’approuver la participation du Sénégal en tant que 4ème représentant de la CAF à la Coupe du Monde de la FIFA U17 qui se jouera en 2019 ;
7. Que la personne responsable de la saisie de la date de naissance des joueurs concernés dans le tournoi final de la CAN U17 soit sanctionnée conformément à l’article 135.2 et être interdite d’exercer toutes les activités liées au football pour une période de deux (2) ans ;
8. Que la Fédération Guinéenne de Football est sanctionnée d’une amende de 100.000 USD (cent mille dollars américains) pour la falsification des informations communiquées concernant la participation des joueurs au tournoi AFCON U17 organisé en Tanzanie. La moitié de cette amende notamment 50.000 USD (cinquante mille dollars américains) est suspendue pour une période de quatre (4) ans à condition que la Fédération Guinéenne ne soit pas coupable d’une infraction similaire au cours de cette période.

 

 

Yacine Diallo pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82