Arsène Wenger et José Mourinho ne sont pas les meilleurs amis du monde

Arsène Wenger et José Mourinho ne sont pas les meilleurs amis du monde.

Habitués à s’échanger quelques amabilités par voie de presse, Arsène Wenger et José Mourinho sont passés au contact viril. Le manager des Gunners n’a en effet pas hésité à pousser son homologue des Blues dimanche lors de la victoire de ces derniers à Stamford Bridge (2-0). Un épisode supplémentaire dans leur inimitié.

On savait depuis plusieurs années que José Mourinho et Arsène Wenger n’étaient pas les meilleurs amis du monde. Mais la tension entre les deux hommes est encore montée d’un cran à l’occasion du choc entre Chelsea et Arsenal (2-0), disputé dimanche à Stamford Bridge pour le compte de la 7e journée de Premier League. L’entraîneur français n’a en effet pas hésité à pousser le Portugais à deux reprises, reprises suite à un tacle de Gary Cahill sur Alexis Sanchez.

Interrogé à ce sujet après la rencontre par la BBC, le coach des Gunners n’a émis aucun regret. « Que devrais-je regretter ?Je voulais me rendre d’un point A à un point B et quelqu’un s’est mis sur ma route sans être particulièrement avenant. Le point B, c’était où se trouvait Alexis Sanchez pour que je puisse voir s’il était blessé ou non. Et quelle poussée ? Une toute petite alors… Généralement ça se voit quand j’essaye de pousser véritablement quelqu’un. »

Nouvelobs.com