Alain Giresse lance une pique au Sénégal

Devenu sélectionneur du Mali après la fin de son contrat avec le Sénégal en février, Alain Giresse s’est amusé de la coïncidence qui conduit les deux sélections à s’affronter trois fois en quelques jours. Il en profite au passage pour relancer la guéguerre avec son ancien employeur.

Alain Giresse et le Sénégal n’ont pas encore fini de vider leur sac. Interrogé à l’antenne de RFI avant la demi-finale de la CAN U20 entre le Mali et le Sénégal (finalement remportée 2-1 par les Lionceaux), le technicien français s’est amusé sur le fait que son « regard va changer » du tout au tout lors du match. Sélectionneur du Sénégal jusqu’en février dernier, le technicien français est désormais en charge du Mali.

Hasard du calendrier, les deux sélections ne cessent de se croiser ces jours-ci toutes catégories confondues. « Comme si c’était le fait du hasard, dimanche, en qualification aux Jeux Africains, on a un Mali-Sénégal à Bamako ; sans compter le beach soccer ce week-end un Mali-Sénégal, c’est la totale !« , s’amuse l’ancien Bordelais, qui en a profité pour envoyer une petite pique au Sénégal.

« Le football malien a gagné la CAN U17. Il en est à sa onzième participation à la CAN U20 ; le Sénégal en est péniblement à sa troisième. Tout ça pour dire que si le Sénégal se vante d’être un grand pays de football, le palmarès est plus en faveur du Mali« , a-t-il lâché. Pas de chance, quelques heures plus tard, pour le faire mentir, les Lionceaux ont éliminé les Aiglons et se sont qualifiés pour la première finale de CAN U20 de leur histoire.

afrik.com