Plainte des journalistes contre la gendarmerie de Matam : Le colonel Barry fait le point !

PENTAX DIGITAL CAMERA

Plus de quatre (4) mois après l’agression des journalistes de la presse privée à la gendarmerie de Matam, le dossier traine toujours dans les tiroirs de la justice Guinéenne. Mais toutefois, du côté du haut commandement de la gendarmerie nationale, l’on laisse entendre que l’examen du dossier est en cours. Ainsi, s’exprimant ce mercredi 24 Janvier 2018 au cours d’une sortie médiatique, le colonel Mamadou Alpha Barry porte-parole du haut commandement de la gendarmerie, a tout d’abord rappelé le contexte de l’incident. Avant de rassurer la presse que cela ne va plus se reproduire en Guinée, car justice sera rendue.

 

« Ya eu des malentendus ce jour, alors que les gendarmes n’étaient pas au courant du dossier au nom duquel ils se sont acharnés contre les journalistes. Mais cela ne doit pas se faire, car quel que soit le crime commis, un homme en uniforme ne doit pas mettre sa main sur un citoyen », a-t-il rappelé d’entrée de jeu.

DE LA POURSUITE DU DOSSIER !

Dans un langage assez précis, le colonel Mamadou Alpha Barry a rassuré que le dossier n’est pas classé comme certains le disent. Il promet également l’ouverture prochaine d’une enquête pour situer les responsabilités.

« Au nom du haut commandement de la gendarmerie nationale et du général des corps d’armés Ibrahima Baldé qui est le haut commandant delà gendarmerie nationale, cela ne va plus se reproduire en Guinée. Ensuite le dossier n’a pas été classé, car au nom de la loi, le commandant de l’escadron de Matam a été entendu par le procureur de la République du tribunal de première instance de Dixin. Le commandant de la brigade de recherche a été entendu aussi, donc dans sous peu de temps l’enquête sera ouverte », a t-il rassuré pour conclure.

 

 

 

Mamadou Moussa Diallo pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82