Menace de Alpha condé contre la presse : Dr Fodé Oussou lance un appel surprenant !

Comme il fallait s’y attendre, la dernière sortie du président de la République contre la presse privée Guinéenne continue de polluer l’atmosphère crisogene qui secoue le pays depuis deux semaines maintenant. De la société civile à l’opposition, en passant par les hommes de médias, tous dénoncent cette attitude du chef de l’État visant à éteindre la liberté de la presse en Guinée. C’est le cas par exemple du vice-président de l’UFDG chargé des affaires sociales, Dr Fodé Oussou Fofana, qui, après avoir dénoncé ce recule démocratique, précise qu’Alpha Condé est dans sa logique de troisième mandat. Il l’a fait savoir ce lundi 27 Novembre 2017 au cours d’une sortie médiatique.

 

« Je pense que cette sortie du président est un recule pour la démocratie dans notre pays, c’est anti démocratique. Car ce n’est pas aujourd’hui qu’il doit apprendre à la presse privée comment ils doivent se comporter. C’est une presse responsable, qui connait ses limites et ses droits. Donc il faut dire à M.Alpha Condé qu’il n’est pas le ministre de la fonction publique pour se mêler des problèmes des syndicats, mais qu’il ait eu le courage de dire aux médias de ne pas donner la parole à Aboubacar Soumah. Mais nous savons tous qu’il est dans sa logique de troisième mandat, c’est pourquoi il intimide tout le monde. Diviser la société civile et les syndicats, diviser l’opposition et intimider les journalistes », a t-il déploré.

QUE FAUT-IL FAIRE MAINTENANT ?

Face à cette situation, le vice-président de l’UFDG invite tous les acteurs sociaux politiques Guinéens à reconstituer les forces vives. Et ce, pour empêcher une nouvelle dictature dans ce pays.

« Moi je voudrais lancer un appel, il faut reconstituer les forces vives dans ce pays. L’opposition, la société civile, les syndicats il faut qu’on se retrouve tous. Je lance un appel à Cellou, à Sidya et à Kouyaté, il faut d’abord laisser les problèmes des partis politiques, il faut reconstituer les forces vives pour s’opposer à Alpha Condé. Sinon on aura un dictateur dans ce pays, car ce qu’Alpha Condé fait est inadmissible », a t-il exhorté pour conclure.

 

 

 

 

Mamadou Moussa Diallo pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82