Marche de l’opposition : Sékou Koundouno fait une demande aux guinéens.

465

En ce jeudi jour de manifestation de l’opposition, la société civile guinéenne était fortement impliquée pour ne   pas qu’il y ait des débordements sur le terrain, avant , pendant et après la marche. Ainsi elle a décidée de  jouer  à l’apaisement, sensibiliser les militants des partis politiques et les forces de maintien d’ordre. C’est par exemple, le cas de Sékou Koundouno coordinateur de la plateforme Balai citoyen.Nous l’avons rencontré ce jeudi au rond point de la tannerie peu avant le départ de la manifestation. Où il nous a expliqué  le motif de sa présence sur le terrain en tant qu’acteur de la société civile.

 

« Hier tard dans la nuit nous avons appris un communiqué du gouverneur de la ville, demandant aux organisateurs de la marche de changer l’itinéraire qui était prévu. Donc  nous avons dit de venir sensibiliser toutes les parties, nous avons demandé aux forces de l’ordre d’utiliser les  armes conventionnelles, par ce que nous avons déjà quatre vingt quatorze morts dans les manifestations. Nous avons demandé à ce qu’il y ait une bonne collaboration pour que tout se passe bien. » a-t-il expliqué

Et d’ajouter. « Nous demandons aux organisateurs des marches de respecter l’autorité de l’État, pour qu’il y ait une bonne démocratie dont tous les guinéens rêvent. Si les dispositifs sécuritaires consistent à maintenir l’ordre nous saluons, si c’est pas le cas nous n’apprecierons jamais. Parce que c’est l’image de la Guinée à l’étranger qui sera ternie. » poursuit-il

Il soutien d’ailleurs que l’image de la Guinée est déjà ternie, donc pour lui, chaque Guinéen doit faire en sorte que le pays aille  de l’avant.

« Parce qu’actuellement on parle de l’emploi, on parle de beaucoup de chose, mais l’image que la Guinée présente en ce moment est très honteuse, personne ne pourra venir investir actuellement  en guinée. Il faut que vous média et nous société civile acteur politique devons jouer à ce que l’image de la Guinée soit sauvée. »  a conclut Sékou Koundouno

 

 

Amadou Diouldé Diallo pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82