Justice: Le procès des membres des Brassards rouges de nouveau renvoyé !

88

Ce sont au total  deux opposants au projet d’une nouvelle constitution en Guinée arrêtés le 16 juin dernier au siège de la Maison des Associations et ONG de Guinée (MAOG), lors du lancement du mouvement « Amoulanfé » qui a été présenté  devant le Tribunal de Première Instance de Mafanco ce lundi 01 juillet 2019.

Oumar Bella Baldé et Ousmane Akham Sakho, tous poursuivis pour attroupement et de troubles à l’ordre public, ont été entendus par le juge Amadou Kindy Baldé, président de séance.

Après la mise en examens devant le tribunal, il est indiqué que c’est dans l’enceinte de la Maison des Associations et ONG de Guinée  qu’ils ont été mis aux arrêts.

Quelques minutes seulement après  l’ouverture des débats  Amadou Kindy Baldé, le juge du TPI de mafanco a décidé de renvoyer la poursuite de l’affaire au 08 juillet 2019.

 

 

Amadou Diouldé Diallo pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82