Journée Langues maternelles : le classement des politiques et des médias (Fassokan 2020)

La structure de communication N’ko LERA créée par le sociolinguiste Nafadji Sory CONDE, activiste N’ko des langues nationales, a publié à l’occasion de ce 21 février 2020, journée internationale des langues maternelles, un classement des personnalités politiques guinéennes sur l’utilisation des langues nationales dans les meetings, débats et communications politiques, ainsi qu’un classement des émissions en langues nationales dans les médias. Ces classements sont les résultats d’une enquête dénommée (fassokan 2020).

A- Classement des personnalités politiques guinéennes :

La structure N’ko LERA a organisé un sondage en janvier et février 2020 en demandant aux interviewés de classer onze personnalités politiques guinéennes par rapport à l’utilisation d’une ou des langues nationales dans les meetings politiques, débats médiatiques en y incluant leur aisance à convaincre et la fréquence d’utilisation des langues du pays. L’échantillon est composé de linguistes, de journalistes animateurs de langues nationales, d’auditeurs et de téléspectateurs. Ci-dessous le classement :

1er: Alhoussein Makanera Kaké du parti FND arrive en tête. Sa capacité à communiquer dans plusieurs langues nationales ainsi que son aisance dans les débats et les meetings politiques ont été évoqués.

2-Papa Koly Kourouma, leader politique du parti GRUP arrive en deuxième position a été reconnu par les enquêtés pour ses qualités de débateurs dans plusieurs langues nationales du pays.

3-3-Ousmane Kaba et Hadja Saran Daraba arrivent troisième et troisièmes exæquo à cause de leur éloquence, leur aisance dans les débats à travers les médias.

5-5-Aboubacar Soumah de GDE et Lansana Kouyaté du PEDN, 5ème et 5ème exæquo, ont séduit des auditeurs et journalistes qui leur donnent des qualités oratoires incontestées dans les langues nationales.

7-Professeur Alpha CONDE occupe le septième rang à cause de sa fréquence élevée à tenir des meetings politiques dans deux langues nationales du pays dont il a la maîtrise parfaite de l’une d’elle, indiquent les enquêtés.

8-Fodé Oussou Fofana de l’UFDG, principal parti d’opposition, est 8ème. Des journalistes de langues nationales lui reconnaissent des qualités oratoires dans plusieurs langues du pays.

9-9-Sidya Touré de l’UFR et Jean Marc Telliano de RDIG ont été désignés 9ème et 9ème exæquo à cause de la maîtrise de leurs langues maternelles respectives ainsi que d’autres langues nationales du pays.

11- Cellou Dalein Diallo de l’UFDG, chef de file de l’opposition guinéenne occupe le onzième rang dans l’utilisation des langues nationales en communication politique. Bien que sa maîtrise parfaite au moins de sa langue maternelle ne fait aucun doute, mais la majorité des enquêtés indique qu’il fait rarement usage de la langue nationale en public et dans les meetings, même à l’intérieur du pays.

Les interviewés recommandent aux personnalités politiques du pays de tenir régulièrement les messages importants destinés à l’intérieur du pays en langues nationales.

B-Classement des onze meilleures émissions médias de langues nationales du pays :

La structure N’ko LERA a demandé aux enquêtés de classer les émissions de langues nationales les plus célèbres. Voici ce classement :

1er- Gbountounyi de Continental FM arrive en tête. C’est l’émission politique très suivie en langue nationale Sosso à Conakry et environs.

2ème-Ka walawala de BAOBAB Fm et de Fasso TV, une émission de société en langue nationale Maninka en Haute Guinée occupe le deuxième rang.

3ème- Lambetigui, une émission culturelle et traditionnelle de la télévision nationale (RTG) est troisième.

4ème- Soumounyi, une émission d’espace TV en langue nationale Sosso est appréciée.

5ème- Kibaro, le journal de la RTG dans toutes les langues nationales du pays est surtout apprécié par les enquêtés du pays profond.

6ème- Animation en pular de Serima Diallo de la radio Sabary FM se taille la 6ème place du classement.

7ème- Libre opinion de Kalac Radio en Sosso arrive au 7ème rang.

8ème- Sanankounya, une émission de société de Djigui FM est arrivée en 8ème position.

9ème- Débats multilingues (Sosso, Pular, Maninka) de Sabou FM occupe le neuvième rang des meilleures émissions médias de langues nationales.

10- Débats interactifs en pular de la radio Foten-Golen FM est le 10ème du classement des meilleures émissions médias dans les langues nationales du pays.

11- Animation en pular de la radio Bolivar FM de Mamou occupe le onzième rang du classement.

C-classement des médias en termes de promotion des langues nationales :

La structure N’ko LERA a demandé aux enquêtés de classer par ordre les médias qui font beaucoup plus la promotion des langues nationales d’après leur opinion ou perception. Cela a donné le classement ci-dessous :

1er- la radio rurale de Guinée : ce média d’Etat a des stations rurales et communautaires spécialisées dans les langues nationales sur l’ensemble du territoire national. Elle arrive en tête du classement.

2- la radio communautaire Sabou FM est la seule radio privée dont l’ensemble des émissions sont à 100% dans les langues du pays.

3-La Radiodiffusion télévision Nationale (RTG) fait partie des champions en matière de promotion de toutes les langues nationales du pays et arrive en troisième position dans ce classement.

4- Sabary FM est quatrième en matière de promotion des langues nationales en Basse Guinée, moyenne Guinée et Haute Guinée où le média a des studios.

5-Baobab FM et Fasso TV arrivent respectivement en 5ème rang et 5ème exæquo. Ces deux médias règnent en Haute Guinée et en région Forestière où la majorité des émissions sont en langues nationales.

7- Espace FM est le septième du classement grâce à ses implantations régionales à Boké, Kindia, Labé, Kankan qui animent de bonnes émissions dans les langues nationales.

8-Milo FM est huitième, possède de nombreuses émissions en langues nationales et des sous stations dans plusieurs préfectures et villages du pays.

9-Djoliba FM est neuvième dans le classement. Elle émet à Conakry et dans de nombreuses villes de l’intérieur du pays.

10-Niandan FM émet à Kissidougou en région Forestière et occupe la dixième place du classement.

11-Bolivar FM émet à Mamou en moyenne Guinée et possède plusieurs émissions célèbres en langues nationales.

D-Autres classements :

Ce dernier classement couvre la période allant du 21 février 2019 au 20 février 2020.

1- la meilleure blogueuse langue nationale sur le réseau social Facebook revient à Ayshatou Sow, Guinéenne établie en Côte d’Ivoire, promotrice de l’écriture Adlam et du pular ;

2-le meilleur Blogueur langue nationale sur le réseau social Twitter est Souleymane Farabado Cissé de Banankoro (Kérouané) qui a émis le plus grand nombre de tweet en langue nationale en transcription N’ko ;

3- la meilleure ONG de promotion des langues nationales est le Réseau Central de l’alphabet N’ko ;

4- le meilleur homme politique promoteur de langues nationales est le député Sékouba Konaté, qui a initié une proposition de loi relative à la Protection et à la promotion des langues nationales à travers l’introduction de l’alphabet N’ko dans le système éducatif guinéen.

5- la meilleure université de promotion des langues nationales dans fassokan 2020 est l’Université Kofi Annan de Guinée devant l’université Julius Nyerere de Kankan, 2ème, et l‘université Général Lansana Conté de Sonfonia Conakry, 3ème.

6- la meilleure star up promotrice des langues nationales est Continental Soft établie à Conakry et qui a conçu des programmes éducatifs guinéens en langues nationales pour les tablettes.

Cette enquête dénommée fassokan 2020 est initiée par la structure N’ko LERA qui se fixe pour objectif d’encourager la promotion des langues nationales en les conférant une plus grande visibilité sans complexe. Les résultats annuels de l’enquête fassokan sont publiés chaque 21 février : journée de promotion des langues maternelles proclamée par l’UNESCO.

 

 

 

Nafadji Sory CONDE, Sociolinguiste, activiste promoteur des langues nationales

Fondateur de N’ko LERA