Célébration de 08 mars: Ce qu’à dit Alpha Condé aux femmes guinéennes !

71

La célébration de la journée internationale des droits de la femme a eu lieu ce vendredi 08 mars 2019 à l’esplanade du palais du peuple de Conakry, sous la présidence du chef de l’Etat Alpha Condé. À l’esplanade du palais du peuple, ou s’est déroulé l’événement,  l’ambiance était de taille. Des groupements des femmes,  des associations et autres se sont  massivement mobilisé à cette occasion, une manière  de répondre à l’appel du ministère de l’Action sociale, Hadja Mariama Sylla maître de l’événement.

Ces femmes ont exprimé leur joie et ont fait cas des difficultés qu’elles font face au quotidien.

Dans son discours de circonstance, Hadja Mariama Sylla a dressé un bilan du gouvernement en matière d’autonomisation de la femme.

Poursuivant son intervention, Hadja Mariama Sylla, a énumérée les quelques efforts fournis par le gouvernement guinéen.

Elle parle par exemple,  du renforcement de la consommation des produits locales, facilitation l’accès aux crédits aux femmes guinéennes, l’extension des centres d’autonomisation des femmes en zone rurale, l’institutionnalisation du prix de récompense des icônes féminines  et l’amélioration de la représentativité féminine aux postes de prise de décision administrative.

De son côté,  le chef de l’État, Alpha Condé, a pris plusieurs promesses à l’endroit de la femme, dans l’exercice de ses activités.

« Nous allons continuer a accompagné les femmes notamment dans le domaine de l’agriculture et dans l’artisanat. » a-t-il promis

Attiré par le mode d’habillement des femmes présentes au palais du peuple, Alpha Condé ajoute.

« Nous sommes fier de voir les femmes guinéennes, portées les tissus fabriqués en guinée. »

Plus loin, il a annoncé des mesures pour permettre désormais aux femmes guinéennes de porter les tissus Made in Guinée.

«  Je préviens les commerçants, nous allons envoyer des inspecteurs dans tous les marchés, tout commerçant qui sera prit en train de vendre des pagnes fabriqués de contre façon sera arrêté, et emprisonné. » a-t-il lancé

Par-rapport à l’accompagnement des femmes dans leurs activités, le chef de l’État promet.

« Nous allons permettre aux femmes d’avoir accès aux crédits à travers cette banque d’investissement afin qu’elles puissent avoir une autonomie. » déclare t-il

« Les MUFFA c’est bon, mais, l’accompagnement de la MUFFA est limitée. C’est pourquoi nous avons créé la banque d’investissement qui a pour objectif, d’accompagner les femmes à un certain niveau, à leur permettre à se développer. » Conclut-il.

 

 

 

Amadou Diouldé Diallo pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here