Amendement de la loi sur la HAC : réaction de Sidi Diallo du SPPG !

Le secrétaire général de ce syndicat ne cache pas sa déception.

«C’est une déception ce qui s’est passé. Mais nous sommes beaucoup plus déçus du fait qu’on a vu des patrons de presse, qui se sont déplacées pour aller rencontrer les députés et raconter n’importe quoi alors qu’ils ne représentent qu’eux même. Ils ont presque fait du lobbying pour empêcher l’arriver du syndicat au niveau de la Hac. Ça nous ledéplorons. Nous sommes aussi déçu du fait que même le président de l’assemblée nationale n’a pas accepté de nous rencontrer.Malgré le mémorandum que nous avons écrit et pourtant, il a reçu les patrons de presse.Le président de la commission des lois le député Kandet aussi, a refusé à son tour de nous recevoir. Que pour lui, le rôle du syndicat se limite uniquement à défendre l’intérêt des journalistes vis-à-vis de ses patrons. Pourtant le syndicat de presse a pour vocation aussi de défendre l’intérêt de la liberté de la presse. Nous sommes déçus des manœuvres orchestrées par les associations de presse », a regrette Sidi Diallo avant d’assurer que rien ne fera reculer le SPPG dans le combat qu’il mène dans ce sens.

 

 

 

Amadou Dioulde Diallo pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82