AG de Laffidi : Mamady Kaba fait une demande au gouvernement !

421

Comme à l’occasion de chaque week-end s’est tenue ce dimanche 18 mars 2018 l’Assemblée générale hebdomadaire du Foutti-Laffidi au siège du mouvement à matoto CBK. Cette assemblée d’aujourd’hui avait comme invités Monsieur Mamady Kaba président de l’Institution Nationale Indépendante des Droit Humaine, Madame Djenab Camara cheffe de cabinet au ministère de l’enseignement supérieur et Monsieur Aboubacar Soumah secrétaire général du SLECG qui se fait représenté par son secrétaire général adjoint Monsieur Oumar Tounkara. Après la phase présentation et le repas comme d’habitude, le débat a été ouvert entre les invités et l’Assemblée.

 

Les invités ont répondus à toutes les questions qui ont été posées par  l’assemblée. Des questions liées il faut le  préciser aux parcours académiques et professionnels des invités.

A tour de rôle, les invites ont appréciés l’initiative, ainsi ils  Invitent tous les guinéens à emboîter les pas de ces personnes.

Comme il fallait s’y attendre l’actualité oblige, en tant que défenseur des droits de l’homme Monsieur Kaba a été emmené à se prononcer sur le protocole d’accord signé la semaine dernière entre le gouvernement et le syndicat libre des enseignants et chercheurs de guinée SLECG.

Sur ce sujet,  il a tout d’abord salué le courage des deux parties qui ont acceptés que les élèves guinéens retournent en classe après un mois de suspension des cours. Il a aussi déploré les morts enregistrés pendant le manifestations. « Nous condamnons et demandons à ce que les coupables soient retrouvés pour ne pas que la même chose se répète demain. » Poursuit-il

Selon lui, si nous sommes à 93 c’est parce que des mesures n’ont pas été prises.

« Il faut que nos autorités prennent leurs responsabilités pour mettre fin à tous les tueries que nous sommes en train d’enregistrés dans ce pays, trouver les coupables et les sanctionner c’est ce qui va nous éviter d’autres situations demain. » Soutien-t-il

De son cote, Oumar Tounkara secrétaire général adjoint du SLECG a remercié toute la population guinéenne qui a accompagné sa structure dans le combat qu’il a mené.

Ensuite il a mis l’occasion à profit pour rassurer les guinéens en disant que toutes les mesures seront prises pour permettre aux élèves s’achever le programme avant la fin de l’année.

« Nous invitons la jeunesse guinéenne à se former parce que la formation c’est ce qui va vous suivre. Nous  à notre niveau nous allons faire en sorte que tous les programmes soient terminés avant d’aller en vacance surtout pour ceux qui sont dans les salles d’examen. »   rassure Monsieur Tounkara

 

 

 

  Amadou Diouldé  Diallo pour Journal Guinée

00 224 62 50 15 82