Accidents de circulation en Guinée : Dansa Kourouma parle de l’échec du gouvernement !

57

Les accidents de la circulation sont devenus très récurrents ces dernières années en Guinée.  De Conakry à l’intérieur du pays un jour ne passe pas sans qu’un accident ne soit enregistré. Dans la soirée de ce mercredi,  05 décembre 2018,  18 personnes ont péri dans un accident de la circulation à l’intérieur du pays. Une situation qui inquiète à plus d’un titre la société civile guinéenne.

Réagissant à ce sujet,  Dansa Kourouma regrette que le gouvernement ne fasse rien pour mettre fin à ces accidents malgré leurs multitudes.

« Aucune action rigoureuse n’a été prise pour réduire substantiellement ces accidents de circulation qui aujourd’hui est devenu un problème majeure de notre société, qui endeuille en longueur des journées des familles. » Dénonce Dansa Kourouma

Selon lui, deux facteurs sont à l’origine de ces accidents en Guinée.
« Le plus souvent c’est par le mauvais état de nos routes, mais également l’indiscipline de nos chauffeurs ou le transport mixte dans les régions qui sont évoquées. » Estime t-il

La réalité révèle  que selon cet acteur de la société civile, malgré le renforcement de la capacité des brigades de la sécurité routière, la corruption, la complaisance et le clientélisme continuent à dominer leurs activités sur la route.
« Les véhicules là ne sont pas des véhicules fictifs qui circulent de manière invisible. Ils dépassent des barrages, Ils dépassent des agents de sécurité, mais personne ne lève le petit doigt pour interpeller ou arraisonné ces véhicules afin de prévenir les accidents routiers. » Souligne t-il

 

 

 

 

Amadou Diouldé Diallo pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here