Un leader fait des révélations sur la création du FAD : « Ils m’ont dit qu’ils préfèrent un 3ème mandat pour Alpha que de donner un mandat à Cellou Dalein… »

On en sait un peu plus sur la crise qui mine en ce moment l’opposition Républicaine. Depuis la mise en place du front pour l’alternance et la démocratie, les adversaires d’Alpha Condé ne conjuguent plus le même verbe. Une crise de leadership continue de mettre en mal le chef de fil de l’opposition et les membres du FAD.

 

En témoigne leur retrait de toutes les manifestations annoncées par cette opposition. A cela s’ajoute des attaques et contre attaques dans les différends médias.

Une situation qui polarise le débat et surprend les militants indécis de ces différentes formations politiques.

 Mais comment en est-on arrivé là ?

Selon un leader proche de l’opposition républicaine et bien informé de la situation, l’affaire des  »500 millions  » alloué au chef de fil de l’opposition serait l’une des raisons de ce bras de fer entre Cellou et les leaders du FAD.

La même source précise que les leaders de cette alliance n’ont pas apprécié le fait que Cellou ait reçu cet argent lui seule.

Conséquence, ces derniers auraient décidé de ne plus accompagner le patron de l’UFDG dans ses actions.

Ils seraient même prêts à faire allégeance au pouvoir Condé pour empêcher Cellou d’être à Sékhoutouréya en 2020 révèle notre source.

« D’abord la création du FAD, c’est une initiative que nous avons désapprouvée parce que tout simplement il faut se battre pour l’unité de l’opposition. Ceux-là qui se disent de l’opposition ils ont un front contre Alpha en même temps contre Dalein. Vouloir multiplier les fronts, on risque de faire la guerre entre nous. Donc c’est une inquiétude mais c’est un front qui a été aussi mis en place uniquement pour morceler l’opposition. Nous, nous avons fait un document qu’on appel la convergence 2020 qui a voulu mettre en place une alliance forte pour fédérer toute l’opposition. On a fait ce document on a distribué à tous les leaders. Mais finalement le jour qu’on a donné à Télliano le document, ils nous ont dit clairement qu’il rencontre régulièrement Alpha. Il m’a dit (Telliano ndlr’’) qu’ils sont même entrain de mettre une structure en place, ils m’ont appelé même pour être associé à ça mais j’ai refusé. Ils m’ont dit clairement qu’ils préfèrent un troisième mandat pour Alpha que de donner un mandat à Dalein. Vu tout ce qu’ils ont fait avec Dalein que ce dernier n’est pas prêt à partager donc du coup qu’ils préfèrent se battre pour ne pas que Cellou se retrouvent à Sékhoutouréya. Dalein avait proposé de nommer Aboubacar Sylla, Télliano, Faya et Makanera comme ses conseillers dans son cabinet de chef de fil de l’opposition. Aboubacar Sylla et Télliano ont dit non nous nous sommes des présidents de partis comme toi donc ils ne se sont pas entendus. Finalement Dalein a compris qu’ils veulent que l’argent accordé au chef de fil soit partagé. Comme ils n’ont pas obtenu gain de cause ils ont commencé à prendre distance. Ils savent maintenant que Dalein est une menace pour eux. Ils disent que même s’il l’accompagne il va les abandonner parce que Dalein à refuser de partager les 5OO millions. » a révélé ce leader qui a requis l’anonymat.

 

 

N’Bany Sidibé pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82

1 COMMENT

Comments are closed.