Un acteur de la société civile à l’opposition : « La rue doit-être le dernier recours…»

554

L’opposition républicaine a annoncée le week-end dernier de vouloir reprendre ses manifestations de rue dès le retour d e son chef de file Cellou Dalein Diallo en mission à l’étranger. Pour le président de la Convention des Acteurs non Étatique de Guinée  CANEG Docteur Koureissy Condé, la rue doit-être le dernier recours.

« Je le dis toujours  que la rue soit un moyen de dialogue. Mais malheureusement, tout se passe comme si l’opposition n’a pas le choix. » Déclare t-il.

Avant de poursuivre.   « Il faut faire valoir le dialogue, la rue ne doit pas être le recours, la rue doit-être le dernier recours, et que ce n’est pas  seulement un parti politique qui doit sortir en ce moment. C’est l’ensemble de la population et que Dieu nous en garde on est loin de là. » Estime-t-il.

Par ailleurs,  l’ancien ministre de la sécurité s’est  prononcé sur  les résultats des dernières élections locales du 4 février dernier.

Selon Koureissy Condé, il n’est pas normale que  les douze (12) communes et rurales qui font l’objet de litige,  empêchent la mise en place des exécutifs locaux dans  l’ensemble des communes urbaines et rurales.

 

 

 

Amadou Diouldé Diallo pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82