UFDG : l’attaché de presse de Cellou Dalein jette l’éponge !

Mamadou Maka Bah « Maka N’denda » a démissionné ce vendredi de son poste d’attaché de presse du chef de file de l’opposition Cellou Dalein Diallo. Les raisons ? Lisez plutôt la lettre qu’il a adressée au leader de l’UFDG…

À Monsieur Cellou Dalein Diallo (président de l’UFDG)

Objet: démission

Je soussigné moi Bah Mamadou Maka, ai l’honneur de vous présenter ma démission au poste d’attaché de presse du président de l’UFDG à compter du 08/11/19.

J’ai durant des années servi avec abnégation l’UFDG et son président, en effet en 2009 j’ai été l’un des fondateurs de la section UFDG-YOPOUGON (RCI) dans laquelle j’ai occupé le poste de chargé de communication et de porte-parole.

Plus tard, j’ai été admis au bureau fédéral de Côte d’Ivoire en tant que chargé de communication adjoint.

Rentré en Guinée en 2010, j’ai mis une pause à ma carrière politique pour me consacrer à mes études universitaires. Ce n’est qu’en 2013 que j’ai été contacté par Souleymane Thianguel qui m’a proposé de le rejoindre à la cellule de communication, c’est ainsi qu’il m’a chargé de faire les différents comptes rendus des assemblées générales du parti sur le site internet du parti.

Parallèlement je couvrais plusieurs activités du parti que je diffusais sur les réseaux sociaux et certains canaux de communication officiels du parti.

Avec Thianguel la communication était raffinée, intelligente et attrayante, j’ai eu une collaboration très franche avec lui jusqu’à son départ du pays en 2016. Plus tard, j’ai continué à servir la cellule de communication sous la direction de Alpha Boubacar Bah (coordinateur adjoint de la cellule de communication) qui avait conservé la ligne éditoriale de son prédécesseur.

Après tant d’années de dure labeur, on me désignera comme Attaché de presse de Cellou Dalein Diallo en 2018, à ce poste j’ai loyalement servi le président Cellou Dalein en faisant le compte rendu quotidien de ses activités politiques et sociales sur les réseaux sociaux.

Depuis l’avènement de Ousmane Gaoual à la tête de la cellule de communication, celui-ci a opté pour une soi-disant réforme qui l’a permis de balayer certains communicants au profit de nouveaux communicants acquis à sa cause et à sa méthode peu orthodoxe.

C’est ainsi qu’il m’a privé du droit de partager les activités du président Cellou dans les canaux officiels de communication du parti. Malgré toutes les injonctions, il ne m’a jamais réhabilité dans mes droits. J’ai ainsi à travers plusieurs publications dénoncé ce que je qualifie d’abus d’autorité. C’est ainsi que le directeur de cabinet dont je relève m’a infligé une sanction à la demande expresse du député uninominal de Gaoual qui n’arrivait pas à digérer mes révélations accablantes.

Par ailleurs, ne partageant pas sa ligne de communication basée malheureusement très souvent sur une rhétorique violente, j’ai eu à la dénoncer dans un post sur ma page Facebook.

Étant donc donné que le seul maître de la communication du parti semble s’écarter de jour en jour des principes de communication politique si chers aux partis politiques responsables prônant la culture démocratique et de l’État de droit, étant aussi donné ses abus d’autorité récurrentes à mon égard et à l’égard de plusieurs autres communicants qui ne partagent pas sa démarche, j’ai jugé préférable de quitter ma fonction d’attaché de presse en vue de me consacrer à autre chose.

Tout en vous remerciant M. Cellou Dalein Diallo pour votre confiance placée en ma modeste personne durant ces dernières années, je vous prie de recevoir mes salutations respectueuses et distinguées.

 

 

Maka N’denda

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here