Tueries en Guinée : Cellou Dalein dénonce les abus contre ses militants !

45

Depuis l’arrivée du président Alpha Condé, Cellou Dalein Diallo président de l’UFDG et par ailleurs chef de file de l’opposition déclare avoir perdu injustement des militants de sa formation politique. Devant ses militants et sympathisants fortement mobilisés ce samedi  à l’Assemblée générale de son parti,  Cellou Dalein Diallo est revenu sur ce dont l’UFDG a subit sous le règne d’Alpha Condé. Pour Cellou depuis l’arrivée d’ Alpha Condé au pouvoir, il a toujours dénoncé l’injustice dont son victimes les militants de l’UFDG et de l’opposition.

« Si on dénonce on dit que l’UFDG aime se victimiser. Quand-même on ne se victimise pas, plus de quatre vingt dix de nos militants ont été attaqué par les forces de l’ordre. L’opinion Nationale et internationale le savent. Depuis 2011 le comité national des femmes Madame Traoré, Yarie Biriki , Mariatou et tant d’autres, ont été arrêté, mal traité ,  jugés et condamnés parce que simplement ces femmes étaient à l’aéroport pour accueillir le président de l’UFDG. » Se souvient Cellou Dalein Diallo

Plus loin  le patron de la principale formation politique se dit déçu du traitement infligé à ses militants.

« En 2015 lors de élections présidentielles à Koundara trente cinq 35 de nos militants ont été arrêté dont nos cadres qui ont été jugés et condamnés. Aucun militant du RPG n’a été arrêté. Or que y’a eu un affrontement entre militant du RPG et de l’UFDG. » se rappelle t-il

Malgré les plaintes formulées par le parti selon Cellou, aucun militant du RPG n’a jamais été inquiété.

« Nos militants  de linsan au nombre de vingt cinq 25 sont détenus à la prison de Kindia parce qu’on a estimé que l’UFDG ne devrait pas diriger la commune de Sougueta simplement parce que l’UFDG a gagnée les élections. » poursuit-il

« Voilà la situation, sauf qu’à kalilko y’a eu morts d’hommes. Après le déploiement on n’affiche les résultats, le RPG n’est pas content, la nuit on s’attaque aux militants de l’UFDG on brûle leurs maisons, on s’attaque leurs boutiques, derrière on n’arrête les militants de l’UFDG, c’est eux qu’on doit arrêter. » se plaigne t-il

Pour terminer selon Cellou Dalein Diallo dans toutes ces situations, c’est l’UFDG qui est visé mais l’UFDG ne baissera pas les bras.

l’UFDG n’a jamais abandonnée ses militants quand ils sont en difficulté, contrairement à ce  qui se dise sur le parti se défend Cellou Dalein Diallo

 

 

 

Amadou  Diouldé Diallo pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82