Tibou Kamara : « Aucun gouvernement ne peut aller à la satisfaction populaire… »

54

Le ministre conseiller personnel du président de la république a réagit sur  les cent jours de Kassory passé à la primature. Pour lui, ce qui est évident gouverner est devenu difficile aujourd’hui  dans un pays où les gens n’ont pas la patience. Plus loin, il félicite le courage du premier ministre dans ses prises de décision. Il s’est exprimé ce jeudi chez nos confrères des Grandes Gueules  sur radio espace FM.

« Ce qui est évident c’est  que aucun gouvernement ne peut aller à la rencontre de la satisfaction populaire.   Ce qu’on a toujours  reproché à Kassory Fofana c’est  d’être un dictateur. Mais aujourd’hui, gouverner est devenu difficile. Les gens n’ont pas la patience pour porter un jugement de valeur des actions. Nous avons reporté pendant longtemps des décisions difficiles et hésité devant des choix compliqués parce que nous ne voulons pas déplaire. C’est ce qui a fait que  le pays s’est retrouvé dans une situation de statuquo et de blocage total. Pour une fois, le gouvernement a décidé et s’en est tenu à cela. Malgré les difficultés  que nous avons rencontrées et les incompréhensions qui en ont suivi, nous sommes restés droits dans nos bottes. Cela a contribué à réhabiliter l’État dans l’autorité publique. » A laissé entendre Tibou Kamara

 

 

 

 

Amadou Diouldé Diallo pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82