Politique : Un acteur politique exige la démission de la classe politique guinéenne !

596
Guinea Presidential candidates Cellou Dalein Diallo, right, and Alpha Conde, left, wait for Interim President Sekouba Konate to speak in Conakry, Guinea, Saturday Nov. 6, 2010, on the eve of the long delayed second round of presidential elections scheduled for Sunday Nov. 7, 2010. June's first round of voting was relatively peaceful. The second-round run-off was delayed over legal challenges to the results of that vote, then delayed again after violence between Diallo and Conde supporters.(AP Photo/Jerome Delay)

Docteur Abdoulaye Diallo président du parti MSD puisque c’est de lui qu’il s’agit s’est montré ferme ce jeudi à l’endroit de la classe politique guinéenne. Au cours de son intervention, il n’a fait aucun cadeau aux auteurs politiques de la guinée.

« Nous nous disons que tous  ces partis politiques là ont pris leur temps, ils ont montré leur limite et leur insuffisance, ils n’ont qu’à quitter la scène  politique de la guinée. »  A-t-il souligné

Pour Docteur Diallo la seule alternance possible en guinée c’est le parti MSD.

« La seule alternative possible en guinée en 2020  c’est si le MSD prend le pouvoir. Nous sommes entrain de nous battre dans ce sens. Parce que le poids politique d’un parti  ne se mesure pas à la poussière qu’on soulève dans la rue. Ici on n’a toujours manifesté, des gens ont été tués mais on n’a rien obtenu. »   A-t-il ajouté

Le parti MSD veut changer la façon de faire la politique en guinée  selon son président.

Pour y arriver, il s’engage tout d’abord dans l’éducation de ses militants afin que ceux-ci exercent bien la politique.

« Nous nous voulons d’abord avoir  des militants disciplinés,  auxquels on dit rentrez ils rentrent, sortez ils sortent. Pas comme  des gens qui barrent la route et cassent les véhicules de gens . Nous voulons aussi changer la donne parce que dans ce pays, les gens pensent que la politique est égale à la danse et à la délinquance. »  A- t-il Conclut

 

 

 

Amadou Diouldé Diallo pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82