Politique : Pourquoi l’opposition a claqué la porte du comité de suivi ?

88

Ce jeudi 10 mai 2018, l’opposition républicaine a décidé de se retirer du comité de suivi. C’était à l’occasion d’une conférence de presse qu’elle avait organisée à la maison du même nom à Coleyah.

 Prenant la parole, Cellou Dalein Diallo chef de file de l’opposition évoque les raisons de cette décision.

‘’On s’est rendu compte qu’il n’y a pas de volonté de trouver une solution de sortie de crise malgré l’implication des partenaires au développement. Ils ne veulent pas la paix dans ce pays. Donc, nous sommes obligés de suspendre notre participation au comité de suivi’’, a déclaré en substance l’ancien Premier ministre.

Le challenger principal d’Alpha Condé assure qu’il se réjouissait de la reprise des négociations à l’issue de sa rencontre le 2 avril dernier avec le président de la République. ‘’On avait décidé d’abandonner la rue, mais on a vu que cela n’a servi à rien du tout’’, a estimé le leader de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG).

‘’On est obligés de reprendre les manifestations de rue parce que c’est le seul moyen qu’on a’’, a-t-il ajouté.

À rappeler que l’opposition, qui exige la publication des ‘’vrais résultats’’ du scrutin du 4 février, annonce l’organisation d’une journée ville morte à Conakry le lundi 14 mai prochaine.

 

Mamadou Mouhtady Diallo pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82