Politique : l’UFDG menace de reprendre la rue … !

290

L’Union des forces démocratiques de guinée UFDG a tenue son assemblée générale hebdomadaire ce samedi à son siège à la minière. À l’absence de Cellou Dalein Diallo président du parti, c’est le vice-président Elhadj Bano Sow qui a présidé la rencontre.

Pour commencer, une minute de silence a été observée à la mémoire de feu Abdoulaye Baillo Diallo député du parti décédé cette semaine en France.

Dans son intervention devant les militants et responsables du parti, Elhadj Bano Sow est  revenu sur l’installation des conseillers communaux.

« Pendant plusieurs mois le gouvernement a fait croire que ce sont nos revendications qui retardaient la mise en place des maires, mais aujourd’hui nous avons  finis par trouver un accord dans ce sens. Donc, il y’a plus de  raison que les exécutifs ne soient pas mis en place. » Explique t-i.l

Avant de poursuivre.  « Si ce retard  continue,  le comité de suivi va interpeller comme il le faut le pouvoir, et après cela si y’a pas gain de cause, nous allons nous mobiliser et nous allons prendre la rue. C’est pourquoi je vous demande de vous  mobiliser. » Menace t-il.

Selon Bano Sow, l’UFDG ne se bat pas seulement pour des sujets liés à la politique.

« Lorsque nous parlons de l’unité nationale, lorsque nous parlons des droits de l’homme, lorsque nous parlons des infrastructures routières, l’éducation de nos enfants, ce n’est pas une affaire seulement du syndicat et des enseignants. » Précise t-il.

Ainsi, il demande aux guinéens d’exiger des résultats à ce gouvernement.

« La perte d’emploi des guinéens, c’est tous les guinéens qui devraient bouger , qui devraient se mobiliser, il faut que nous nous mobilisions pour exiger à ce gouvernement des résultats. » Conclut-il.

 

 

Amadou Diouldé Diallo pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82