Politique: Ces nouvelles révélations de Madame Doussou Condé qui risquent de faire trembler Sekhoutoureah…

L’atmosphère crisogene qui secoue actuellement la Guinée suscite la réaction des acteurs politiques, y compris ceux qui vivent au-delà de nos frontières. C’est justement dans ce sens que Madame Doussou Condé, ancienne militante du RPG a réagi cette semaine chez nos confrères d’une radio privée de la place, depuis New York où elle réside.

 

Elle a fait le survol de l’actualité socio politique du pays, de l’insécurité à la question du troisième mandat, en passant par les scandales de détournements qui secouent le régime du président Condé.

Ainsi, comme l’actualité oblige, la question de l’insécurité a été abordée en première position, tout en mettant un accent particulier sur l’assassinat du jeune présumé voleur de moto taxi à Lambandji.

« Pour quoi les vindictes populaires ! C’est parce que les Guinéens ne croient pas à leur Etat et à leur justice. Aujourd’hui c’est l’abandon total de la jeunesse Guinéenne », a-t-elle déclaré.

Toutefois, abordant la crise liée à l’organisation des élections communales, Madame Doussou Condé soutient qu’Alpha Condé est en train de réussir sa promesse, qui consiste à anéantir l’opposition.

« Le problème de la Guinée d’aujourd’hui n’est plus un problème politique, c’est un problème Guinéen. Je crois qu’Alpha Condé a réussi à faire en sorte qu’il n’y ait plus d’opposition en Guinée. Aujourd’hui tout est concentré au niveau du président Condé qui contrôle tout, c’est pour quoi même le RPG dont vous parlez là, il est incapable de tenir son congrès », a martelé cette ancienne militante de première heure du RPG.

Mais comme il fallait s’y attendre, la question du troisième mandat s’est bien invitée dans le débat. Ainsi, malgré toutes les annonces faites dans ce sens, Madame Doussou Condé souhaite pour sa part que le président Condé se prononce lui-même sur question, car selon elle, plusieurs candidats s’annoncent déjà en 2020 du côté de la mouvance.

« Moi je n’en parle pas de cette affaire de troisième mandat. Les chaussures qui parlent de ça n’ont qu’à continuer de parler, mais je voudrais que le propriétaire des chaussures parle lui-même. D’ailleurs je ne comprends pas M. Condé, qui se dit être démocrate et qui a même un passeport Français dans ses poches, il se dit également être panafricaniste, mais il est tout sauf panafricaniste. Il est à la solde des multinationales avec Kouchner et George Soros. D’ailleurs en 2020 il y a plus de candidats du côté du gouvernement que du côté de l’opposition, Sidya Touré sera candidat, Kassory aussi est candidat, Moustapha Naïté aussi dit qu’il va se présenter », a-t-elle révélé.

Avant de poursuivre sur les scandales de détournements qui minent le régime Condé.

«  Aujourd’hui la plupart des ministres ont des villas en France où aux Etats unis. Comme Malick Sankhon et Oyé Guilavogui qui a aujourd’hui un château à New York », a conclu Madame Doussou Condé, ancienne militante du RPG depuis New York.

 

 

 

Mamadou Moussa Diallo pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82