Politique : Bah Oury en colère contre une décision du gouvernement !

86

Le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation a suspendu dimanche dernier le processus de l’installation des conseillers communaux. Une décision que dénonce l’ancien vice-président exclu du parti Union des forces démocratiques de guinée UFDG.

Bah Oury dit ne pas comprendre cette attitude du ministre Bouréma Condé. Ainsi il demande au gouvernement de poursuivre l’installation des élus locaux.

« Dans ce pays, il y a tellement de décisions et de contre-décisions  qu’on s’y perd parce qu’on ne sait pas si l’installation est devenue effective sur l’ensemble du territoire national ou si cela ne concerne qu’une partie des conseillers. » Se demande t-il.

Plus loin, Bah Oury fustige le retard accusé dans les installations des élus locaux, après neuf mois.

« Neuf mois n’est pas neuf jours ni neuf semaines. Tout cela n’a  été que du temps perdu  avec des errements qui n’ont pas conforté  la crédibilité du processus électoral global dans notre pays et qui n’a pas donné une bonne image de certains hommes politiques. » Poursuit-il.

Pour terminer, l’ancien ministre de la réconciliation souhaite que ces nouveaux responsables communaux soient installés, en vue de permettre à la population de prendre  en charge la gestion de leurs affaires locales pour contribuer à réduire la pauvreté et à créer un climat de sécurité au niveau de la base.

 

 

 

Amadou Diouldé Diallo pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here