Nouveau Code civile : Cellou Baldé de l’UFDG souligne des insuffisances !

112

La Guinée se dote désormais d’une nouvelle loi qui autorise à chaque guinéen de choisir entre la polygamie et la monogamie. Quelques jours après son adoption,  cette nouvelle loi fait l’objet d’un véritable débat dans la cité. Même si il ne s’oppose  pas trop à son adoption, mais honorable Cellou Baldé souhaiterait qu’elle soit reportée pour une session ultérieure.

Ce, pour permettre à tous les députés de s’approprier de ces nouveaux articles pour que la loi soit votée en toute connaissance de cause.

« Quand je prends aujourd’hui la question sur la polygamie et la monogamie avec les options, c’est juste en plénière qu’il y’a eu le débat, il n y’a pas eu un véritable débat dans les conditions normales. » Souligne t-il d’entré de jeu

Poursuivant, le député uninominal de Labé dit qu’il opte pour qu’il y ait un véritable débat par-rapport à beaucoup de questions de ce code.

« Parce que pour moi le code civile ne se résume pas seulement à cette question de polygamie et de monogamie. » Estime t-il

Lors du vote de ce nouveau code à l’hémicycle, les députés du groupe parlementaire les libéraux démocrate se sont abstenus de voter cette loi.

Cette décision des députés du parti UFDG ne se justifie pas selon Cellou Baldé,  à cause de la disposition.

Pourquoi alors vous vous êtes abstenus honorable ?

« C’est parce que le code civile qui date de 83 donc qui a 35 ans, nous a été envoyé à l’Assemblée nationale en 2016, de 2016 à nos jour nous n’avions pas eu suffisamment de temps pour l’examiner vu son importance et sa sensibilité parce qu’il régit réellement la vie en société de tous les guinéens partout où ils se trouvent, nous nous avions souhaité que cette loi soit reportée pour une session ultérieure.» Argument t-il pour justifier la position de son groupe parlementaire.

 

 

 

Amadou Diouldé Diallo pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82