Manifestation du FNDC : Le CONASOC et l’Alliance futuriste font le point !

La manifestation contre un troisimème mandat et la nouvelle constitution à l’appel du FNDC continue de faire reagir les acteurs politiques et de la socièté civile.
Dans une déclaration rendue publique ce jeudi 17 octobre 2019, dont Journal Guinée détient copie, le Conseil National des Organisations de la Socièté Civile et l’Alliance futuriste,  ont condamné les violences enrégistrées lors de ces trois jours de manifestations avnt de lancer un appel aux manifestants et aux autorités du pays.
« C’est avec un cœur meurtri, pleine de désolation et de compassion que nous avons tous vécu les récentes manifestations émaillées de violences, de vandalismes qui affectent la consolidation de notre jeune démocratie. Nous rappelons que durant ces dernières décennies, la situation sociopolitique s’est caractérisée par de nombreuses contradictions, contestations et de manifestations à caractère politique qui constituent souvent des menaces pour la paix et la quiétude sociale.
Certes dans la vie de toutes les nations, il existe des divergences entre les différentes composantes, mais cela doit se tenir dans le respect des libertés fondamentales des concitoyens et dans un cadre formel sécuritaire pour la préservation de la paix. Aucune contradiction ne peut justifier la violence et aucun problème ne peut être résolu dans le désordre donc personne ne doit se réjouir des pertes enregistrées lors de ces manifestations, aucun argument ne pourrait les justifier. En tirant les leçons des journées de manifestations du 14, 15 et 16 octobre 2019, nous présentons nos condoléances et compassions à toutes les familles victimes des actes de violence qui fragilisent le tissu social. Nous invitons les autorités guinéennes à situer toutes responsabilités et que justice soit faite sur les violences survenues autours des manifestations.  »
Convaincus que seul le dialogue constitue le sanctuaire de la démocratie dans la diversité d’opinion et divergence d’idée, le CONASOC et l’Alliance futuriste invitent  le peuple de Guinée à l’apaisement, plus de
sérénité et à l’accalmie et appellent à la responsabilité civique de tous les acteurs pour le dénouement heureux de la crise.
Ce pendant, les deux plateformes de la socièté civile guinéene lancent aussi  un appel aux Manifestants.
« – Au sens civique et à la résignation en vue de la préservation d’un climat de paix et de
stabilité ;
– De suspendre les manifestations et d’accepter un dialogue social constructif;
– D’éviter les carcans d’instrumentalisations et de manipulations pour des fins politiques.
Aux Organisations de la société civile et corporations
– A plus de vigilance et responsabilité dans le traitement ainsi que la diffusion
d’informations en vue d’éviter l’extrême ;
– D’assumer sa responsabilité conformément à la mission de veille, d’alerte et de
proposition dans l’intérêt majeur des citoyens ;
– De promouvoir la solidarité, l’unité nationale et la coexistence pacifique dans la
diversité. »
Enfin, le CONASOC et l’Alliance futuriste elargissent cet appel à l’endroit des aux autorités guinéennes:
« – D’ouvrir un cadre de concertation inclusif et de dialogue permanent entre les acteurs sociopolitiques en vue de l’achèvement du processus électoral déjà engagé par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) ;
– A la levée sans délai de la suspension des manifestations sur toute l’étendue du territoire nationale;
– A renforcer pleinement la sécurité des personnes et des biens.  » conclut la déclaration
Après trois jours de manifestations à Conakry et dans certaines villes de l’intérieur du pays, dix morts, des blessés par balle et des degâts matériels ont été enrégistré.
Amadou Diouldé Diallo pour Journal Guinée
00 224 621 50 15 82