Malick Sankhon, ce chef d’orchestre capable de gagner les campagnes impossibles

C’est son fait d’armes, l’homme-clef de la campagne du parti de la majorité au pouvoir au compte des législatives, a la belle et admirable réputation de remporter des élections dont les campagnes s’annoncent désespérées et quasiment impossibles.

C’est un homme au sens du détail, de l’élaboration du planning au remplissage des salles de meetings en passant par sa très remarquable disponibilité nuit et jour avec un sang-froid du jamais vu, est une machine électorale que chaque acteur souhaite avoir de son côté.

Sa maîtrise de la sociologie politique et de la cartographie électorale du pays, font de lui un homme incontournable et une pièce maîtresse sur qui il faut miser sans risque de perdre.

En homme méthodique et fin stratège politique ou en qualité de Directeur de campagne du RPG, le natif de Coyah aura la lourde responsabilité de segmenter à la doublure l’électorat jaune, mobiliser les communautés et les différentes catégories professionnelles pour faire un carton plein au soir des législatives prochaines.

Lui qui a le don naturel de grandes mobilisations de masses et harangueur hors-pair, n’a pas besoin de sortir ses muscles pour prouver de quoi il est capable. Même ses pires adversaires politiques reconnaissent en lui cette puissance de frappe.

C’est un chef d’orchestre. S’il faut flinguer à la mitrailleuse un adversaire sur le ring politique, Malick Sankhon sait bien le faire. Il fait pour ça. C’est sa spécialité sans doute.

En 2010, il a été l’un des artisans majeurs de la victoire de Pr. Alpha Condé. Malgré, le mince espoir qu’avait le parti au pouvoir mais c’était sans compter sur la ténacité et le jusqu’auboutisme de ce grand mobilisateur de l’ombre.

Faire de ce mastodonte, Directeur de campagne du RPG est à la fois un choix rassurant et grand signe de reconnaissance de la part du Chef de l’État et son parti pour tout ce que l’homme a fait. C’est lui a montré la voie aux autres. C’est l’allié naturel qui n’a jamais fait des va-et-vient ou à cheval entre pouvoir et opposition.

C’est un homme de caractère et de parole.

C’est sa marque, la constance dans le choix et l’indépendance dans les relations.

Qui était mieux que Malick Sankhon pour occuper avec honneur le poste de Directeur de campagne du RPG ?

Jusqu’à preuve du contraire, le choix porté sur la personne de l’ancien patron de la Cause Commune qui a fait mordre au PUP des grains de sables à Coyah en 2005, reste et demeure le meilleur choix opéré jusque-là par le Président de la République, Pr. Alpha Condé.

Il n’y a pas mieux que lui. 

 

 

 

 

Alpha Oumar Diallo

Titulaire d’un master en Communication Politique et élections.