Makanéra : « Dieu est en train de me guider vers la mouvance . »

Alhouseiny Makanéra Kaké a dévoilé ce mardi sa nouvelle destination, deux mois après son départ de l’opposition républicaine. Souvent accusé d’être un champion dans la  transhumance politique en Guinée, Makanéra Kaké pense que Dieu a exaucé sa prière. Est-ce qu’on peut dire que c’est désormais possible le retour de Makanéra au sein de la  grande famille du RPG arc en ciel ?

« Oui !  Pour être honnête c’est fort possible. Parce que j’avais demandé un petit temps de prière pour demander à Dieu de me bien guider. Je pense que Dieu est en train de me guider vers la mouvance présidentielle. Parce que si je n’étais pas prêt pour le retour je n’allais pas être avec le président pour l’accompagner dans sa tournée en haute Guinée. » Précise t-il

Parce que poursuit celui qui s’était déclaré   « griot » de Cellou Dalein Diallo, quand deux personnes se disputent et qu’ils se quittent, ce qui est bon pour un analyste c’est  de voir pourquoi ils se sont disputés pourquoi ils se sont quittés.

« Donc je crois que entre le président et moi tout le monde sait que le problème est né par-rapport à la gestion de l’OGP. Quand cette affaire là est évacuée y avait plus d’obstacle pour qu’on se retrouve. »  Annonce Makanéra

Selon lui, « La différence entre Téliano, Papa Koly et moi, eux ils peuvent discuter, poser des conditions, moi je ne peux pas poser des conditions parce que c’est ma famille, le RPG c’est ma famille politique. Mon parti c’était juste un parti de circonstance parce que je n’étais pas content. » Ajoute t-il

Avant de poursuivre. « Aujourd’hui ma plus grande fierté c’est de voir ce RPG arc en ciel  faire l’exception des autres parti politique de l’indépendance à nos jour. Qu’il puisse survivre et après Alpha Condé faire d’autres générations. » Souhaite t-il

Sur la question de savoir si c’est possible qu’il retourne et reprendre sa place au sein du bureau politique du RPG, Makanéra répond.
« C’est les réalités qui détermineront, mais moi je suis pas opposé. La raison qui m’a poussée au dehors si elle n’existe plus je suis là. Parce que c’est ma famille. » Conclut-il

 

 

 

Amadou Diouldé Diallo pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82