Élections communales : Malgré le retard, l’UFR se prépare !

214

En dépit du retard qu’accuse jusque-là la publication du chronogramme des élections communales par la Commission Électorale Nationale Indépendante, certains partis politiques sont tout de même entrain de se préparer.

 

Tel est le cas de l’Union des Forces républicaines par exemple qui, selon sa présidente nationale des femmes, travail sur le critère de choix des candidats.

« Nous nous préparons intensivement, nous sommes déjà au niveau des bases, parce que c’est à partir de la base que nous allons désigner. On ne peut pas prendre n’importe qui comme ça pour venir le mettre sur une liste. Donc c’est au niveau de chaque section qui doit nous donner les noms de leurs candidats, parce que si c’est quelqu’un qui ne travail pas sur le terrain, quelqu’un qui n’est pas connu dans sa zone et vous savez que les deux sont liés au niveau des communales et la désignation des chefs de quartier. Si ce n’est pas quelqu’un qui est connu dans sa base, il est impossible de lui mettre sur une liste », a expliqué l’honorable Hadja Aissata Daffé.

A en croire Hadja Aissata Daffé, le quota de 30% des femmes est une préoccupation pour le parti.

Elle dit prendre à bras le corps cette question.

« Personnellement, je me suis toujours impliqué dans la représentativité des femmes, c’est le combat du bureau exécutif. En la personne du président du parti, qui a dit qu’ils vont respectés le quota des 30%, surtout avec une meilleure représentativité et on a demandé même nous les femmes une liste zébré, c’est-à-dire une femme, un homme ».

A noter que la cour constitutionnelle a invalidé ce quota de 30%, qu’elle estime non conforme à la constitution guinéenne et le combat est désormais d’attendre le quota de 50-50.

 

 

 

Mohamed Kaba Soumah pour Journal Guinée

 

00 224 621 50 15 82