Éducation: Kassory reconnait que le système est malade !

Depuis plus de deux ans, le système éducatif guinéen attire l’attention de tous les observateurs guinéens. Au lycée de Kipé ce lundi 15 juillet 2019,  lors de la cérémonie du lancement du  baccalauréat unique session 2019, le premier Kassory Fofana a reconnu que le système est malade. « Il faut qu’on ait le courage de le dire, on a un système éducatif déficient. Combien de guinéens pourraient à la sortie de l’université, prétendre à un emploi compétitif sur le plan international. » dit-il

Ces dernières années, l’organisation du  baccalauréat a toujours été émaillé de fraudes. Pour y mettre fin cette année,    Kassory Fofana propose.

« Il faut une sélection rigoureuse, il faut un système rénové qui tient compte de l’évolution du monde. Alors, on est là ce matin, pour s’assurer que l’encadrement du système éducatif est bien en phase avec cette préoccupation gouvernementale. »

Parce que rappelle le premier ministre, la toile de fond du gouvernement est de s’assurer que le système éducatif guinéen puisse aller de l’avant, puisse être compétitif dans un monde qui se globalise.

Débuté ce lundi, le baccalauréat unique session 2019, prendra fin le samedi prochain sur toute l’étendue du territoire national.

 

Amadou Diouldé Diallo pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82