Dr Fodé Oussou Fofana au RPG : « nous allons leur montrer comment gérer un Etat »

La traditionnelle assemblée générale hebdomadaire de l’union des forces démocratiques de guinée s’est tenue ce Samedi 20 Mai 2017 à son siège, sous la présidence du vice-président du parti, chargé des affaires sociales, à l’absence de Cellou Dalein Diallo.

 

Ainsi, dans son allocution devant les militants et sympathisants du parti, Dr Fodé Oussou Fofana a tout d’abord rappelé au président Condé et à son gouvernement, que Cellou Dalein Diallo est désormais membre du bureau exécutif de l’international  libéral, avant de réitérer que Cellou est un grand, c’est pourquoi il part toujours à la rencontre des grands.

« À l’intention d’Alpha Condé et de son gouvernement et à tous ceux qui disent que Cellou les a trouvé en politique, qu’aujourd’hui Elhadj Cellou Dalein Diallo est désormais membre du bureau exécutif de l’international libéral, il a été élu cette semaine au poste de vice-président exécutif. Donc pour vous dire que quand certains passent leur temps à parler du budget du chef de file de l’opposition, Cellou part pour rencontrer les grands du monde, et vous savez quand les grands se rencontrent, les petits n’ont rien à dire », a laissé entendre le président du groupe parlementaire, les libéraux démocrates à l’assemblée nationale.

Avant de poursuivre, pour rappeler qu’Alpha Condé a toujours tenté d’intimider Cellou depuis 2011 avec son comité d’audit, mais selon lui, en 2020 Cellou sera à Sekhoutoureah parce qu’il n’a plus d’adversaire.

« Quand Alpha est devenu président en 2010, son objectif était de mettre en place un comité d’audit pour intimider Cellou, aujourd’hui il refuse maintenant de publier les résultats des audites parce que tous ceux qui ont été cités dans cette affaire sont auprès de lui. Mais en 2020 il n’y aura pas match, il n’y aura pas compétition, parce qu’il n’y a pas d’adversaire, Cellou sera à Sekhoutoureah et nous allons leur montrer comment gérer un Etat », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, abordant l’affaire de 500 millions, Dr Oussou rappelle que certains sont jaloux de Cellou, c’est pour quoi ils en parlent.

« Si on avait donné cet argent à un autre leader, personne n’allait dire un mot, mais nous voyons qu’ils sont jaloux, même ceux qui pensaient être populaire en Haute Guinée sont paniqués. Mais Cellou est le chef de file de l’opposition, donc s’ils ne sont pas contents, ils n’ont qu’aller voir le ministre du budget, ou bien ils quittent la Guinée. Au Mali le chef de file de l’opposition touche plus de 7 milliards de FCFA, mais les gens ne parlent pas là-bas, mais ici parce que le chef de file l’opposition s’appelle Cellou, on en parle chaque jour », a conclu l’ancien directeur de campagne de l’UFDG à l’élection présidentielle de 2015.

 

 

 

Mamadou Moussa Diallo depuis le siège de l’UFDG pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82