Discours d’Alpha condé sur la nouvelle constitution : L’autre suspens de trop ! (Ibrahim Kalil Diallo)

97

Le Landerneau politique guinéen bouillonne actuellement. Le Président CONDE, vient de donner un gros boulot à ceux qui veulent le voir partir au bout de son second mandat à la tête de la Guinée.  Il vient de renforcer le doute autour de sa volonté ou non, de changer la constitution.

Mais, c’est un pari risqué.

Le professeur Alpha CONDE en est bien conscient.

Comme un lion qui veut bondir sur sa proie, il agit avec tact.

Ce n’est pas dans tous les cas que  » l’effet surprise peut marcher.

Il faut attendre et sauter au bon moment. Cela ne garantie pas qu’on peut réussir à tout bout de champs.

Mais comme on le dit souvent, qui ne tente rien n’a rien.

Le président Sékou Touré a utilisé la terreur pour régner à vie à la tête de la Guinée.

Le général LANSANA Conté entre terreur et douceur dans le partage.

Quand on succède à des gens comme ça.

On est toujours tenté d’en faire autant. Sauf que les époques ont changé.

Alpha CONDE est un démocrate dans le sang.

Il peut plutôt utiliser la ruse et sa capacité de dribble pour se défaire de ses adversaires.

Des adversaires qu’il a toujours réussi à faire mordre la poussière.

Sans négliger leur capacité de nuisance, l’actuel patron a suffisamment de leviers pour troubler le sommeil de ses opposants.

Sa récente sortie peut être considérée comme un  »camouflet » pour les membres du FNDC qui avaient juré de sortir leurs muscles à la moindre réaction du président CONDE au sujet de la constitution.

Mais qu’est ce qu’il en est aujourd’hui ?

Rien de concret.

De simples déclarations. Du déjà entendu.

Peut être que le FNDC ne veut pas tomber dans le piège.

Il ne faut pas épuiser ses cartouches avant la bataille est-on tenté de croire.

C’est donc la méfiance.

Alors que de l’autre coté, le président Alpha CONDE sait aussi, qu’il peut compter sur ses lieutenants qui, pour la plupart, défendent leurs propres intérêts.

Des opportunistes et courtisans qui sont prêts à tout pour ne pas perdre le bonheur personnel et les privilèges dont ils jouissent auprès du chef.

Les promoteurs du  » Coudéisme » sont encore dans la cité.

Ils peuvent sortir certaines vieilles pratiques qui ont fait des recettes.

Ceux là même qui ont poussé le général Conté à s’accrocher au pouvoir au soir de sa vie.

On sait ce que cela a donné.

Le poids de l’âge peut être un handicap dans la gestion d’un État.

Cela est connu de tous, et Alpha en premier, le guinéen ne tarie pas de stratégie pour sauvegarder ses propres intérêts au dépend des autres.

 

 

Par Ibrahim Kalil Diallo

Journaliste

00 224 621 50 15 82

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here