Débat sur la nouvelle constitution : le président du GOHA se dit surpris !

Le président du groupe organisé des hommes d’affaires (GOHA) se dit préoccupé par la volonté du chef de l’Etat de changer la constitution pour se maintenir au pouvoir. Chérif Mohamed Abdallah, estime qu’Alpha Condé devrait plutôt s’occuper du développement du pays que de parler d’une nouvelle constitution ou de troisième mandat.

« Nous, nous sommes vraiment dépasser par cette situation. Nous n’attendions pas à ce que la situation soit présentée de cette manière. Moi je ne vois pas l’urgence parce que la constitution peut être amendée même après 2020. » Réagit t-il

Concernant les manifestations annoncées par le FNDC, Chérif Mohamed Abdallah dit que le GOHA ne s’est pas prononcé. Toute fois, il appelle les opérateurs économiques à la vigilance.

Car selon lui,  ce sont les commerçants qui paient les frais des manifestations dans ce pays depuis plusieurs années, mais, cela n’a jamais préoccupé le gouvernement guinéen.

 

 

 

 

Amadou Diouldé Diallo pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here