Dansa Kourouma sur la sortie d’Ousmane Kaba : « C’est un recule pour la démocratie… »

120

Docteur Dansa Kourouma a réagit aux propos jugés ethniques de Docteur Ousmane Kaba président du parti PADES et fondateur de l’Université Koffi Annan de guinée. Avant de condamner ces propos, il soutien que  de tels propos sont graves de la part d’un acteur politique qui aspire diriger le pays.

« Je condamne cette sortie de docteur Ousmane Kaba que je respecte pour son bagage intellectuel et son expérience. Ce discours qui lui a été attribué est un grand recule de la démocratie et de l’État de droit dans notre pays. » Estime t-il

Selon Docteur Dansa, la guinée est victime d’une élite politique qui utilise l’ethnie comme un moyen d’asservissement de notre peuple.

« C’est le silence des intellectuels qui explique un peu la destruction de notre société en grande majorité analphabète. » Poursuit-il

Cet acteur de la société civile pense que les guinéens ont le devoir de combattre ceux qui se servent des ethnies pour accéder au pouvoir.

« On doit combattre ce mal à la racine, mais il faut de la volonté politique. Il faut que la société se révolte contre cette façon de conquérir le pouvoir en guinée. » Lance le leader du CNOSC

 

 

 

Amadou Diouldé Diallo pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82