Dalein à propos de la mobilisation du RPG: « C’est une mobilisation artificielle…»

Depuis l’étranger où il séjourne depuis quelques jours, Cellou Dalein Diallo, s’est exprimé sur la situation sociopolitique de la Guinée, en premier lieu l’accueil réservé jeudi dernier au président Alpha Condé.

Pour le chef de file de l’opposition, l’ampleur de la mobilisation n’a pas été atteinte

« C’est une mobilisation artificielle, toutes l’administration étaient mobilisés, les fonctionnaires ont été  empêchés de rejoindre leurs lieu de travail. » a dénoncé Cellou Dalein Diallo à l’entame de son intervention

Le FNDC poursuit-il, a décidé de n’est pas prêter une oreille attentive au dialogue souvent annoncé par le gouvernement. Parce que selon lui, il n’est pas question de dialoguer sur la violation de la loi.

« Parce que l’objectif de M. Alpha Condé, c’est de changer la constitution pour briguer un troisième mandat. » affirme t-il

Face à la violation répétée de la loi par le pouvoir en place, Cellou Dalein Diallo déplore qu’il n’existe plus aucun recours que celui de la rue.

« Alpha a destitué Kellefa Sall à la cour constitutionnelle, qui s’opposait à son projet de troisième mandat. Mais, il oublie que le peuple est là aujourd’hui. Le peuple est mobilisé autour du FNDC. Le peuple ne va pas accepter le tripatouillage de la constitution. »Prévient-il

Parlant des morts enregistrées lors des différentes manifestations de l’opposition, l’ancien premier ministre indexe un coupable.

« Alpha a décidé de réprimer toutes les  manifestations dans ce pays, à chaque manifestation il massacre les guinéens. Mais, on ne peut pas renoncer face au combat. Nous allons nous manifester parce que si le gouvernement ne donne pas l’ordre de tirer il n’y aura pas de mort. »

Pour Cellou Dalein Diallo, même Alpha Condé ne sait pas pourquoi il veut changer la constitution.

« le, il n’a pas de réponse à cette question. Tout ce qu’il dit vouloir changer, peut-être changé à travers une modification. Mais pourquoi changer une constitution en vigueur. » S’interroge t-il chez nos confrères  d’Africa 24

 

 

 

 

Amadou Diouldé Diallo pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82