Crise a l’éducation : Un cadre du RPG porte des accusations contre l’opposition !

417

Désormais quelques responsables et militants du parti au pouvoir ont une autre lecture de la grève des enseignants en guinée. Ils accusent ainsi  les adversaires du régime Condé d’être derrière ce mouvement pour déstabiliser le régime. C’est par exemple le cas de Souleymane Keita membre du comité national des jeunes  du RPG arc en ciel qui s’est exprimé ce lundi au cours d’une sortie médiatique.

 

« Le gouvernement guinéen et le président Alpha Condé feront tout pour que de façon régulière les conditions de vie des enseignants soient améliorées. Mais nous n’accepterons jamais que des politiciens récupèrent le mouvement syndical pour arriver à leur besogne. » Dit-il

De poursuivre.  « Si quelqu’un veut avoir le pouvoir qu’il attend les élections qu’il se présente si il gagne il est naturellement président. Mais qu’il ne profite pas d’un mouvement syndical pour créer le Chao dans le pays comme on n’est en train de le constater aujourd’hui. » Ajoute-t-il encore

Réagissant sur la journée ville morte notamment la  manifestation qui a eu lieu  ce matin à Kaloum, Souleymane Keita déplore qu’une journée ville morte prenne  une telle allure.

« Déjà  brûler des pneus sur les chaussés  ça donne toute une autre réalité qui est là. Quand on déplace des jeunes les payer pour les emmener pour créer la pagaille dans le pays. Mais nous nous observons tout ça avec beaucoup d’attention. A ce que je sache nous avons fait des élections les résultats ont été publiés nous attendons impatiemment que la CENI et le ministre de l’administration du territoire  fixent la date pour l’élection des maires. Vous savez l’UFDG a toujours manifesté  de 2010 à nos jours.  »  Conclut t-il

 

 

 

 

Amadou Dioulde Diallo pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82