Bantama: «Aujourd’hui, il faut siffler la fin de la récréation car trop, c’est trop.»

Le Rpg arc en ciel a tenu sa traditionnelle assemblée générale ce samedi à son siège sis à gbessia dans la commune de Matoto. Au menu des discussions, la situation politique et sociale du pays. La rencontre a connue la présence de plusieurs cadres du parti. La cérémonie a été marqué surtout par le discours du ministre des sports, de la culture et du patrimoine historique. Sanoussy Bantama Sow comme s’il fallait s’attendre n’a pas fait de cadeau aux détracteurs du pouvoir d’Alpha Condé. Dans un discours de vas-t-en guerre, Sanoussy Bantama a invité les militants du parti à se mobiliser pour dit-il défendre le parti.

 

 <<Je vous prie d’écouter attentivement. Les soi-disant défenseurs des droits de l’Homme entre griefs sont libres de dire que Bantama Sow appelle à la violence. Aujourd’hui, nous sommes en face de l’histoire de la Guinée et de notre propre histoire. Chacun de nous ici présents doit faire son choix et le choix doit être clair. Tu es avec le RPG et le président Alpha Condé, tu te bas pour l’exécution du projet de société du président Alpha Condé jusqu’en 2020. Tu ne l’ai pas, tu dégages. Un pied dedans, un pied dehors, c’est dehors. Depuis quelques semaines, nous assistons à des choses qui ne se passent nulle part sur cette terre. Aujourd’hui, il faut siffler la fin de la récréation car trop, c’est trop. Le président Alpha Condé a été élu jusqu’en 2020. Tout ceux qui veulent récupérer le fauteuil présidentiel sont libres de faire la promotion de leurs projets de société. En 2020, c’est Dieu qui sait ce qui va se passer. Mais d’ici 2020, jeunes du RPG Arc-en-ciel mobilisez-vous défendre le RPG et le Pr Alpha Condé. C’est pourquoi je m’associe à M’bany Sangaré pour que les gens se mobilisent pour défendre le RPG et pour défendre vos suffrages sortis des urnes le 4 février dernier. Donc dans la ville de Conakry, dans toutes les communes, toutes les sections, les comités directeurs, les bureaux des femmes, les bureaux des jeunes, la corporation, les mouvements de soutien, toutes les listes que nous avons présentées dans les différentes communes, mobilisez-vous, organisez-vous, soyez vigilants, refusez la provocation mais restez fermes.>> a martelé Bantama Sow.

 

 

 

N’bany Sidibé pour journal Guinée

00 224 62 50 15 82