AG de l’UFDG : Cellou dénonce des fraudes massives pendant les élections locales !

300

La traditionnelle assemblée générale hebdomadaire de l’Union des forces démocratiques de guinée UFDG s’est tenue ce samedi 10 février 2018 à son siège à la minière dans la commune de ratoma, sous la présidence du leader du parti et en présence de beaucoup de cadres et députés  de l’UFDG. Le processus électorale en cours en guinée a été le principal point  débattu au cours de cette assemblée. Prenant  la parole devant ces militants et sympathisants fortement mobilisés, Cellou Dalein Diallo a dit que le RPG arc en ciel n’a gagné aucune circonscription électorale du pays.

 

Seulement selon Cellou Dalein Diallo,  le parti au pouvoir a utilisé la fraude et la corruption, en complicité avec les présidents des CACV pour faire gagner les candidats du RPG arc en ciel.

« À coyah c’est un candidat indépendant qui a raflé le RPG , à Boffa c’est un candidat indépendant qui a gagné le RPG n’a pas gagné. À Boké c’est l’UFDG qui est devant. À sangaredi l’ UFDG  à kamsar l’UFDG à ratoma on en parle pas, à dubreka on en parle pas, à kindia on en parle pas, à Matam à matoto. Le RPG prend de la panique partout  et décide d’arrêter le processus  et s’ inscrire dans la fraude,  par beaucoup de moyens y compris la corruption avec les présidents des CACV pour changer les résultats des urnes. »  a-t-il révélé

Le chef de file de l’opposition guinéenne affirme par ailleurs que, c’est sa formation politique qui a remporté en majorité les élections communales du 4 février.

« À dixinn on a gagné dans 17 quartiers sur 22. À ratoma 34 quartiers sur 34. Le RPG trouve que c’est inacceptable parce que si l’UFDG remporte les élections dans la capitale et en basse côte ça sera finit. On met la corruption gravement en mouvement, l’argent fort , l’intimidation et on  se met à la modification des résultats issus des urnes. Finalement, on sort  des résultats qui n’ont purement et absolument rien à avoir avec les résultats exprimés par les citoyens. »  a ajouté Cellou Dalein Diallo

Présent à cette rencontre , Alhouseiny Makanera Kaké candidat à ces élections  pour la mairie de Boké, fait une demande aux chefs religieux et à la société civile guinéenne.

« Un président de la république c’est lui le garant du  fonctionnement de toutes les  institutions. Les   ONG , les leaders religieux vont se lever pour dire il faut aimer la guinée il faut aimer la paix. Moi je pense qu’au lieu de dire à celui qui est volé d’accepter le vole, il faut dire aux voleurs de ramener ce qu’il a volé. » a lancé Makanera Kaké

Pour terminer il ajoute.   « Moi je ne comprends pas ceux-là qui parlent au nom de la société civile, ou ceux qui parlent au nom du gouvernement. Mais qu’est-ce que eux ils ont dans leur tête ? Au-lieu de dire à Cellou et à ses militants de respecter la loi, dites à la CENI et à l’administration de respecter la loi, c’est ça la meilleure solution. »  a-t-il conclut

Pour conclure son intervention, Cellou Dalein Diallo a demandé à ses militants et à tous les guinéens épris de paix et de justice, de se mobiliser et de se battre pour que la Guinée change.

 

 

 

 

 

Amadou Diouldé Diallo pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82