L’Irak annonce avoir repris Tikrit au groupe EI, la coalition nuance

425

L’Irak annonce avoir repris Tikrit au groupe EI, la coalition nuance

media
Des soldats de l’armée irakienne faisant le «V» de la victoire à Tikrit, le 31 mars 2015.EUTERS/Alaa Al-Marjani

Les forces irakiennes se sont-elles emparées de la ville de Tikrit, tenue jusqu’alors par les combattants de l’organisation Etat islamique ? C’est ce qu’affirmait mardi soir le Premier ministre irakien Haïdar al-Abadi. L’information est impossible à confirmer, mais il est certain que les troupes pro-gouvernementales ont gagné du terrain, ces derniers jours face à leurs adversaires.

En s’emparant du siège de l’administration régionale et du principal hôpital de la ville, les forces pro-gouvernementales irakiennes ont sans doute réalisé la percée la plus importante depuis que la bataille de Tikrit a débuté, il y a un peu moins d’un mois et le Premier ministre Haïdar al-Abadi n’a pas manqué de crier victoire en annonçant que le drapeau irakien flottait de nouveau sur les principaux bâtiments officiels de la ville.

Pour autant, la bataille n’est pas totalement terminée : selon le porte-parole de la coalition anti-Etat islamique emmenée par les Etats-Unis, certains secteurs de la ville sont toujours sous le contrôle des combattants jihadistes. Les partisans de l’organisation Etat islamique sont encore en mesure d’infliger des pertes à leurs adversaires et de mettre à profit les refuges souterrains et les tunnels qu’ils ont construits au cours des derniers mois afin de préparer leur défense. En outre, les rues de Tikrit restent truffées d’agents explosifs et il faudra sans doute plusieurs semaines aux forces gouvernementales pour désamorcer les explosifs laissés derrière eux par les jihadistes.

RFI