l’Exécution de chrétiens par le groupe EI

391

L’Ethiopie condamne l’exécution de chrétiens

Après l’annonce par l’organisation Etat islamique de l’exécution d’une trentaine de chrétiens éthiopiens capturés en Libye, l’Ethiopie condamne et promet de combattre les terroristes.

Les autorités éthiopiennes disent avoir vu la vidéo. Un spectacle atroce, indique le porte-parole du gouvernement Redwan Hussein. L’ambassade éthiopienne au Caire cherche encore à confirmer l’identité de ces 30 chrétiens tués en Libye. Il pourrait s’agir de migrants qui voulaient passer en Europe. L’Ethiopie va donner consigne à ses ressortissants de ne plus se rendre en Libye et promet d’aider ceux qui y sont encore à revenir.

La nouvelle a considérablement choqué en Ethiopie, l’une des plus anciennes nations chrétiennes. Redwan Hussein assure que si l’Ethiopie n’a pas pour l’instant l’intention de rejoindre la coalition militaire contre l’organisation Etat islamique, Addis-Abeba va continuer à combattre les islamistes sur d’autres fronts, à commencer par les shebabs somaliens contre lesquelles de nombreux soldats éthiopiens sont déjà déployés au sein de la force de l’Union africaine.