Crash A320: 279 millions d’euros prévus par les assureurs

380

Crash A320: 279 millions d’euros prévus par les assureurs

media
Vue aérienne du site mis en place pour la gestion de la catastrophe aérienne de l’Airbus A320 à Seyne-les-Alpes.REUTERS/Robert Pratta

Tandis que les recherches se poursuivent ce mardi 31 mars sur le site du crash de l’avion de la Germanwings, le coût du drame commence à se préciser pour les assureurs de la compagnie allemande. Ils ont notamment anticipé les probables demandes de dommages et intérêts des familles des victimes.

Trois cent millions de dollars, soit environ 279 millions d’euros, c’est la somme que les assureurs de la Germanwings, menés par Allianz ont mis de côté. Une porte-parole de la Lufthansa l’a expliqué ce mardi matin, confirmant des informations du journal Handelsblatt. Cette somme couvre également les frais liés à l’avion accidenté, assuré à hauteur de 6,5 millions de dollars selon le quotidien allemand.

Mais d’autres coûts importants sont à prévoir, comme l’explique David Le Franc, expert en gestion de crise aérienne et indemnisations des victimes d’accident : « Il y a les habitants de la région victime du crash. Ils ont été particulièrement affectés. Et leurs vies sensiblement altérées par l’accident. Ils ont le droit à une indemnité ».

Enfin, une autre indemnisation devra également être assumée par les assureurs de la Lufthansa : « Le dernier coût, extrêmement important, est celui de l’Etat français. Il a mobilisé des moyens humains et matériels extrêmement importants, sous-traités auprès d’organismes privés. Et la facture de l’Etat français doit être présentée aux assureurs de Germanwings ».

Au-delà de l’aspect humain de ce drame, le volet financier s’annonce lourd également. Et même s’il s’avère que l’accident a été délibérement provoqué, les assureurs semblent tout de même prêts à indemniser les victimes.

RFI