Viol sur mineur : aujourd’hui, c’est les vieux ( Par Ibrahim Kalil DIALLO)

Qu’il est terrible ce métier de journaliste qui nous amène à parler de tout. Oui, même les choses les plus horribles intéressent l’homme de la plume et de la parole. C’est la dure réalité du boulot. Sinon, on ferait abstraction de cette catégorie d’individus, de véritables démons qui troublent le sommeil de nos enfants.

Ces vieillards qui violent des mineurs. C’est un acte qui dépasse l’entendement. Mais, hélas, la réalité est là. Que cherche un homme de 70 ans sur une fille de 14 ans? Quel plaisir peut-il se procurer ? Seuls ces individus pourraient trouver la réponse.

Il y a lieu d’avoir peur. Sinon, avant, ce sont des adolescents qui s’évertuaient à abuser des jeunes filles. Mais aujourd’hui, c’est les vieux, ceux-là même qui incarnent la sagesse.

Que dis-je!

Qui devaient incarner les valeurs morales, qui détrônent les enfants sur le terrain de la honte.

Et puis le phénomène est si récurrent qu’on a l’impression que c’est une sorte nébuleuse. Sinon, on voit des campagnes de sensibilisation à la télé sur la lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants.

Puisque le viol est l’une des pires formes de violence exercée sur cette couche vulnérable. Que dire du dispositif répressif notamment contre le viol! En dépit de tout cet arsenal, ces vieux continuent leurs sales besognes. Comme des soldats égarés qui tirent sur tout ce qui bouge. La situation est si grave que c’est l’avenir de la société qui est en danger.

Imaginez vous, une fille victime de ces gens là, apprenne à son âge adulte que sa virginité lui a été arrachée par celui-là même qui devait y veiller! Le problème est devenu si compliqué au point que personne n’est à l’abri de ces individus malveillants. A qui faire confiance ?

Cette pauvre dame de Boulbinet qui a eu pour seul tord de confier son bébé à un vieillard. Ce vieillard à l’abri de tout regard de soupçon qui trouvait là une occasion d’assouvir ses désirs démoniaques sur un bébé annoncent ! Où allons-nous avec ça?

 

Que dire du maitre coranique accusé de viol sur une fille récemment à Conakry ? Que va-t-il enseigner à ces apprenants? Surtout ce dernier cas est inquiétant  à plus d’un titre. Puisque ce sont eux qui nous conseillent sur le chemin de Dieu!

Face à cette situation, il y a lieu de prendre des mesures coercitives exemplaires pour freiner à défaut de l’endiguer, cette pratique ignoble. Et c’est là qu’il faut interpeller nos hommes en robes noir. La justice doit sévir.

Puisque la législation est catégorique. Il faut éviter de prendre ces genres d’individus, les juger et condamner avant de les libérer. Non, ce n’est pas normal!

Même s’ils disent être possédés pendant les faits. Il va falloir les déposséder. Extirper ces individus des rangs de la société, doit être un combat permanent de tous. Il ne faut pas se lasser.

Il faut les dénoncer. Pas de place à la peur. Au contraire,  »Ce n’est pas parce qu’il n’y a plus de chien au village que le chasseur va mettre des grelots au chat pour le remplacer ». L’heure est donc à la vigilance et l’action.

Le monde dans lequel nous vivons n’est plus fait pour être compris,

Traversons-le !

 

 

 

Ibrahim Kalil DIALLO

Journaliste

00662313134