Urgent : Situation toujours tendue à Boké !

719

Ce mardi 12 Septembre 2017, la ville minière de Boké s’est réveillée dans une panique totale. Tout est parti de la tombé en panne de l’un de groupe électrogène qui alimentait la commune urbaine en courant Electric. Ainsi, il n’en fallait pas mieux pour irriter la colère des citoyens qui ont envahi la ville pour réclamer le courant, conformément aux dispositions prises entre l’État et les citoyens au mois d’Avril dernier.

 

Mais toutefois, d’après le préfet de la ville, Mohamed Lamine Doumbouyah, toutes les mesures sont prises actuellement pour ramener le calme dans la cité. Il l’a fait savoir au cours d’une sortie médiatique.

« Je vous rappelle que c’est suite aux mouvements d’Avril dernier que le gouvernement avait pris des dispositions pour la desserte en électricité de 19h à 1h du matin. Mais nous sommes partis après de 18h à 6h du matin, donc depuis un bon moment, la fourniture en courant était améliorée ici à Boké. Mais c’est dans la nuit du dimanche 3 Septembre dernier, que l’un de groupe électrogène qui alimentait la commune urbaine est tombé en panne. C’est ainsi, qu’hier nuit les gens ont laissé éclater leur colère dans la rue pour réclamer le courant. Mais au moment où je vous parle, il n’y a pas d’incidents graves, EDG a même louer un groupe électrogène qui est rentré hier de Kamsar pour assurer la fourniture en attendant que l’autre ne soit réparé. D’ailleurs même les techniciens qui doivent le réparer ont bougé de Conakry depuis 2 heures, donc dans les prochaines heures tout sera mis à l’ordre », a rassuré Mohamed Lamine Doumbouyah, préfet de Boké.

Nous y reviendrons !

 

 

 

 Mamadou Moussa Diallo pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82