Urgent : Ça chauffe à Lambandji.

276

Ce mardi au lendemain de la journée ville morte appelée par l’opposition guinéenne,  la tension reste encore vive ce matin sur le terrain par endroit à Conakry.  Très tôt ce matin,  des femmes et des jeunes  très en colère ont  pris d’assaut  le rond point de Lambandji. Ces manifestants à l’image de ceux de la ville de Kaloum  hier,  exigent  la réouverture immédiate  des classes. Ils scandent des slogans comme  « Alpha zéro »,  « On veut le retour de nos enfants à l’école », « Trop c’est trop».    dont  entre autres.

 

Ils ont aussi érigés  des barricades sur la route en paralysant complètement la  circulation sur cet axe Kobaya , Lanbandji,  Nongo.

Visiblement très déterminés, ces manifestants ne comptent pas quitter très tôt  la rue,   ils réclament  toujours la reprise des cours qui est aux arrêts depuis un mois maintenant dans les établissements guinéens.

 

 

 

Amadou Diouldé Diallo pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82