Tougué: Des jeunes rendent hommage à Baldé Ousmane

1515

Le Club Tougué et Fils CTF envisage d’organiser le 19 et 20 août prochain à Tougué, une série d’activités culturelles. C’est notamment, un match de gala, un défilé et une conférence débat entre autres. L’objectif fixé par les membres de cette structure, rendre hommage aux cadres de Tougué qui ont marqué de façon particulière leurs époques. Pour en savoir d’avantage sur cette actualité,  notre rédaction est allée à la rencontre de Cheick Alioune coordinateur général de la structure.

Lisez !

Journal Guinée: Bonjour Monsieur Cheick Alioune  présentez vous s’il vous plaît  à nos lecteurs.

Cheick Alioune : Oui Bonjour moi c’est Cheick Alioune coordinateur général du Club Tougué et fils.

Journal Guinée : Parlez nous de cette initiative qui fait la une  de l’actualité  à TOUGUE.

Cheick Alioune: Comme vous l’avez constaté,  l’actualité dans la préfecture de Tougué est dominée par des activités planifiées par le CTF, c’est notamment un défilé,  un match de gala et une conférence débat qui se dérouleront respectivement le 19 et 20 Août dans le centre ville de cette préfecture. Ces activités s’inscrivent dans un vaste programme qui consiste à rendre hommage aux fils de Tougué qui ont marqués l’histoire et qui se sont illustrés à travers le temps. Donc, à l’occasion de cette première édition nous avons jugé nécessaire de rendre hommage  à Monsieur  BALDE Ousmane. 

Journal Guinée: Qui est Baldé Ousmane ?

Cheick Alioune: C’est justement à cette question que nous allons tenter de répondre à l’occasion de ces différentes activités,  mais pour le bonheur de vos lecteurs,  je dirai que Baldé Ousmane est un compagnon de l’indépendance,  il fut l’un des pionniers de l’indépendance monétaire de la Guinée en sa qualité de Vice gouverneur de la banque centrale après l’indépendance et par la suite gouverneur avec rang de ministre. C’est pour tous ces services rendus à la nation que nous avons décidé de lui rendre hommage et d’informer la nouvelle génération sur lui afin qu’il serve de modèle. Nous lui devons bien ça! 

Journal Guinée: Aujourd’hui à Tougué tout le monde parle du C.T.F, qui est une structure jeune dans la sphère des associations locales, qu’est-ce qui a joué à votre faveur, ou quelle est votre particularité. ?

Cheick Alioune:  C’est une réalité, aujourd’hui le CTF est entrain de connaître une montée en puissance dans la préfecture de Tougué. Si je dois donner mon avis sur les raisons de cette montée,  Je dirai que c’est notre qualité de fédérateur et la détermination sans faille des membres qui constituent notre structure. Nous travaillons avec des jeunes très dynamiques, et déterminés à contribuer au progrès de notre préfecture. c’est un atout considérable. 

Journal Guinée: Quelle est la signification de CTF ?

Cheick Alioune:  CTF signifie CLUB TOUGUE ET FILS, à ne pas confondre à club des fils de Tougue, parce qu’au sein du CTF, il n’y a pas que des fils de Tougué,  il y’a aussi des membres dont les parents sont venus à tougué pour le service et qui par la suite ont tissé de bon rapport avec les populations de Toiugiué, donc gardent toujours une partie d’eux et de leur histoire à Tougué.

Journal Guinée: Vous disiez que Baldé Ousmane est choisit pour la première édition,  pouvez vous nous donner le nom de celui qui sera la deuxième personnalité pour la procghaine édition. ?

Cheick Alioune : « Rire » J’imagine que vous êtes à la recherche d’un scoop, je vous promets que dès qu’il sera disponible vous serez le premier à avoir son nom. Mais ce que je peux vous dire à propos,  c’est que des gens comme Elhadj Mouctar TOKÉ, Kazaliou BALDÉ, Elhadj Amadou Oury KABA, Sékouba Fatako,  Elhadj Ousmane sans loi ou encore le général Ibrahim Baldé du haut commandement de la gendarmerie nationale qui sont tous des fils de Tougué et ont marqué chacun en ce qui le concerne  l’histoire, sont susceptibles d’être sélectionné pour la prochaine édition.  La décision finale sera prise par le bureau exécutif du CTF. 

Journal Guinée : Merci à vous monsieur Cheick Alioune.

Cheick Alioune : Merci de m’avoir donné cette opportunité

 

 

 

Entretien réalisé par Amadou Diouldé DIALLO  pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82