Sit-in des enseignants dispersé à Kaloum : Les enseignants se disent déterminés !

341

Des enseignants en grand nombre ont été dispersés par les forces de l’ordre à coup de gaze lacrymogènes ce jeudi 22 novembre 2018 devant le ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation  situé au centre ville de Kaloum. Suite à l’appel du syndicat libre des enseignants et chercheurs de guinée SLEEG,  des manifestations ont éclaté ce jeudi dans plusieurs ville à l’intérieur du pays.
Ainsi, Amara Mansa Doumbouya, membre du Bureau exécutif du SLECG, accuse les autorités guinéennes de violer  les lois et les principes  de la république.

Plus loin, ce syndicaliste  annonce  d’autres sit-in dans les  prochains jours.

« Lundi prochain,  nous allons tenir un sit-in devant la Primature. Si on n’obtient rien, le 29 novembre, nous irons avec des nattes pour nous coucher devant le palais  Sékhoutouréah. » A-t-il annoncé

Il dénonce par ailleurs, le non respect du protocole d’accord Conclut  avec le gouvernement guinéen.

« Aujourd’hui, ils font semblant de  ne pas reconnaitre le contenu dudit protocole d’accord. Nous exprimons donc notre ras-le-bol pour nous faire entendre. »  Soutien t-il  avant de réitérer la détermination du syndicat de l’éducation à poursuivre la lutte.

« Nous sommes imperturbables, nous irons jusqu’au bout. Pas de recul, nous n’allons pas céder. Parce que qui ne risque rien n’aura rien. Le droit ne se donne pas il s’arrache.  » Conclut-il

La grève des enseignants déclenchée par le SLECG d’Aboubacar Soumah est à sa 6 ème semaine.
Toutes les négociations entamées entre le gouvernement et le syndicat non pas permis d’amorcer la situation.

 

 

 

 

Amadou Diouldé Diallo pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82