Retour de Jean-Pierre Bemba en RDC: pas d’accord sur son lieu de résidence

205

L’ancien chef de guerre et vice-président congolais est arrivé hier mercredi à Kinshasa, attendu de pied ferme par des dizaines de milliers de personnes. Un retour devenu possible après son acquittement par la CPI, mais un retour mouvementé. En cause, son lieu de résidence. Jean-Pierre Bemba voulait retourner chez lui, dans sa maison d’enfance. Impossible ont répondu les autorités, car elle se trouve dans le quartier présidentiel de quoi susciter une certaine crispation. Les négociations entre les deux parties sont toujours au point mort.

Selon l’un des porte-parole du MLC, le parti de Jean-Pierre Bemba, il a donc dormi dans le bureau de sa sœur Claude, dans le complexe commercial de la famille. Sa femme et les hauts cadres de son parti s’y trouvent toujours, ils ont passé la nuit sur place, rapporte notre ce matin notre envoyée spéciale. Jean-Pierre Bemba n’avait sans doute pas imaginé cela pour sa première nuit dans son pays depuis onze ans, dont dix passés dans une prison à La Haye.

La police de Kinshasa n’est pas joignable ce jeudi matin, mais hier soir, tard, le général Kasongo était toujours sur place et les négociations se poursuivaient. Un véritable bras de fer. D’un côté les autorités refusent à Jean-Pierre Bemba d’accéder à sa résidence familiale car elle est située dans le quartier présidentiel, et, de l’autre côté, le sénateur refuse d’aller ailleurs que là où il a grandi avec son père, au nom du droit à circuler librement dans son pays et résider où il veut.

Vers un dépôt de sa candidature

Si aucun opposant n’était venu l’attendre à l’aéroport hier, le sénateur a reçu quelques visites de soutien dans la soirée. Jean-Claude Vuemba, l’un des coordinateurs de la plateforme Ensemble, le ministre Lisanga chargé des relations avec le Parlement et Vital Kamerhe de l’UNC qui dit avoir vu un homme serein bien qu’affecté par la situation.

Eve Bazaïba, la secrétaire générale de son parti maintient que Jean-Pierre Bemba déposera sa candidature à la présidentielle cet après-midi. En dépit de quelques troubles et de restrictions observées toute la journée d’hier et qui ont privé Jean-Pierre Bemba d’un bain de foule, il s’agissait tout de même du plus important rassemblement observé en RDC depuis 2016.

 

 

rfi