Région: Manifestation à Kamsar (Boké)!

1185
Recent picture showing a man walking on rail track near the bauxite factory of Guinea's largest mining firm, Compagnie des Bauxites de Guinee (CBG), at Kamsar, a town north of the capital Conakry, on October 23, 2008. Hundreds of youths on October 31, 2008 blocked a key rail link used to ferry bauxite in the world's top producer Guinea to protest a mining firm's failure to improve their living conditions, police said. Guinea is the world's leading exporter of bauxite, an ore from which aluminium is produced. Copper, gold and diamond reserves are also exploited in the west African country. AFP PHOTO / GEORGES GOBET (Photo credit should read GEORGES GOBET/AFP/Getty Images)

L’électricité était dans l’air dans la nuit de  vendredi 09 juin 2017 dans la commune rurale de Kamsar. Des jeunes très excités se sont donnés rendez-vous dans le quartier de Filama et y ont érigé des barricades.

 

Selon nos sources, un jeune nommé Souaré dit avoir échappé de justesse à un lynchage de ces jeunes en colère.

« Il y a des jeunes qui sont massivement sortis dans la rue. Ils ont barricadé la route au niveau de l’école privée Commandant Lansana Camara, sise à Toumoun. Ils jettent des pierres sur les passants et agissent violemment. Moi je revenais de la cité sur ma moto, ils m’ont jeté des pierres et c’est de justesse j’ai échappé », a-t-il raconté.

Selon les mêmes sources, le président de la délégation spéciale de la commune rurale de Kamsar Djibril Trésor Bangoura a confirmé la nouvelle.

« C’est effectif ! Le mouvement s’est déclenché vers l’école de Tombon. Mais le calme commence à revenir peu à peu. Je suis avec les policiers comme ça pour le maintien d’ordre », déclare-t-il.

S’agissant du motif dudit soulèvement, le maire estime que c’est trop tôt d’en savoir les motifs.

« Mais moi-même je n’ai pas la situation pour le moment, donc attendez d’abord », a-t-il précisé.

Nous y reviendrons.

 

 

Mamadou Mouhtady Diallo pour journal Guinée

00224 621 50 15 82