Politique : QUATRES RAISONS POUR LESQUELLES LE RPG DOIT S’OPPOSER AU TROISIÈME MANDAT (Par Cheick Alioune)

Depuis les sorties successives de Hadja Nantou Cherif, coordinatrice nationale du RPG arc-En-ciel, de Monsieur Bangaly Kourouma ,directeur national de la police à l’époque, de Monsieur Sadou Keita, actuel gouverneur de Labé, du député uninominal de Macenta, demandant un troisième mandat pour le président Alpha Condé, le débat sur cette question est légitimement d’actualité en Guinée et pousse les différents acteurs et observateurs à se diviser en pro et contres 3ème mandat.

Le second groupe s’appui sur le fait que la constitution guinéenne exclue toute possibilité pour un président de briguer plus de deux mandats, pendant que le premier s’appui sur le fait que le peuple soit souverain et au dessus de la constitution, pour estimer qu’il pourrait réclamer un troisième mandat pour le président Alpha Conde ce,en dépit de l’interdiction formelle de la constitution.

En ce qui me concerne, j’estime qu’en dépit de l’intangibilité constitutionnelle, le peuple de Guinée en général et les membres du RPG en particulier ont plusieurs raisons de s’opposer à toute forme de prolongement de mandat.

1- Le président Alpha Condé qu’ils ont porté au pouvoir est l’un des plus grands combattants pour l’instauration de la démocratie et de l’alternance démocratique en Afrique. Donc, pour être cohérents avec eux même, les militants et cadres du RPG doivent dire non à un 3ème mandat;

2- S’ils estiment que le président Alpha Condé a fait des prouesses sur le plan du développement économique de la Guinée, il doivent comprendre que lui permettre de modifier la constitution à sa guise ouvrirait la possibilité à son successeur de faire de même, même s’il ne produit pas de bon résultats ou ne répond pas à leurs aspirations;

3- Il est prouvé que plus on dure à un poste, plus on est inefficace. c’est pour cette raison d’ailleurs que les grandes entreprises et les institutions procèdent régulièrement à des permutations. Cela veut dire que plus Alpha Condé dure au pouvoir, moins il sera efficace et s’expose à un départ forcé du pouvoir à l’image de Blaise Compaoré;

4- La renonciation au troisième mandat et l’organisation d’une élection libre et transparente par Alpha Condé en 2020 lui donnerait une sortie très honorable et ferait de lui une icône.

À cet effet, j’invite tous les responsables et militants du RPG qui ont un amour pour leur champion à ne pas soutenir un quelconque projet de prolongement de mandat, et de barrer la route à ceux qui sont prêts à sacrifier l’honneur et l’image du président Alpha Condé pour leurs intérêts personnels.

 

 

 Cheick Alioune